17.6.16

Episode 124: La bande


La matinée était loin d'être ensoleillée, et quand Arwen se réveilla, il soupira en pensant que le beau temps ne serait sans doute pas de la partie aujourd'hui. Pourtant, c'était un jour spécial, et il aurait bien aimé qu'il fasse plus beau que cela! Qu'à cela ne tienne, il saurait tout de même bien profiter de ce qui l'attendait.

Il salua les autres membres de sa famille d'un geste de la main, et entra directement dans la salle de bains. Un rapide passage sous la douche à ondes, puis devant le miroir, brosse à dents en main, suffisait largement. Il n'était pas du genre à se salir, aussi n'avait-il pas besoin de passer des heures à se laver. Il s'assura cependant d'être bien propre sur lui avant de retourner dans la cuisine. C'était la première fois que les amis de Neven l'invitait en tant qu'égal, il tenait à faire bonne impression auprès d'eux.

Son frère lui avait tellement parlé d'eux et de leur ouverture d'esprit, qu'il était impatient de les voir. Certes, ils se connaissaient vaguement, car ils s'étaient occupés de lui lorsqu'il était plus petit, mais ce n'était pas pareil. Maintenant qu'il avait les mêmes préoccupations qu'eux, tout serait différent.



"Alors tu es prêt? demanda Neven en arrivant dans la salle à manger.
-C'est parti! répondit-il."

La matinée était déjà bien avancée, le temps de se lever puis de se préparer, mais cela avait permis au soleil de réchauffer un peu l'air ambiant à travers les nuages gris, qui s'étaient amoncelés dans le ciel. Il n'y avait plus qu'à croiser les doigts pour qu'il ne pleuve pas, et la journée serait tout aussi belle sans soleil.

"Cool on y va alors! Ils doivent déjà nous attendre, on n'est pas en avance..."

Arwen haussa les épaules en réponse, il savait qu'il n'était pas ponctuel, et que se lever à l'heure n'était pas son fort, on le lui avait déjà assez reproché comme ça! Mais peu lui importait. Il essayait de faire en sorte de cacher son excitation, il ne voulait pas qu'on le traite de gamin, ou qu'on pense qu'il n'était pas encore assez mature pour sortir toute la journée.

"Papa, maman, on y va! cria Neven en direction de la chambre de leurs parents."

Il ne reçut aucun réponse, et n'attendit d'ailleurs pas de savoir s'ils dormaient ou s'occupaient à d'autres choses.


Ils s'étaient donné rendez-vous à la piscine qui se trouvait en bord de plage, et Neven avait eu raison: ils n'étaient effectivement pas les premiers à arriver sur les lieux. Une jeune fille s'y trouvait déjà, et elle arborait un joli maillot de bains noir.

"Yo! s'exclama Neven en lui faisant la bise.
-Salut! Ça roule ce matin?
-Oui et toi?
-Ça va, même si j'aurais préféré un peu plus de soleil pour cette journée piscine...
-Moi aussi, soupira l'adolescent. On a déjà la chance de ne pas avoir de pluie, alors... On va pas se plaindre non plus!
-C'est sûr!"

Neven se tourna vers son petit frère, et lui fit signe d'approcher.

"Emere, voici Arwen... Tu te rappelles de lui?
-Bien sûr! Comme tu as bien grandi, la dernière fois que je t'ai vu, tu étais beaucoup plus petit! dit-elle pour plaisanter."


Si Arwen s'était senti un peu tendu en arrivant à la piscine, il se sentit rapidement à l'aise, notamment parce que tout le monde n'hésitait pas à plaisanter avec lui. Il ne se sentait pas délaissé ou regardé de haut, c'était quelque chose d'extraordinaire de pouvoir partager d'égal à égal, lui qui n'avait vraiment connu que ses camarades de classe, pour la plupart coincés et intolérants.

"Alors ça y est, tu as intégré notre classe? lui demanda Airaro d'une voix douce.
-Lundi matin! répondit-il avec assurance.
-Ah je me disais bien qu'on t'avais pas encore vu!
-Tu verras, la classe est plutôt sympa dans l'ensemble! fit Sera, allongé sur une chaise longue un peu plus loin.
-Ça, c'est surtout parce que tu es dedans que tu dis ça...
-Moi et Neven! rectifia le jeune homme. Et puis, il y a Emere aussi qui anime bien l'ambiance, sinon on s'ennuierait, tu peux me croire...
-L'école n'est pas faite pour s'amuser en fait, on est là pour travailler et apprendre des choses! répondit-elle avant d'entrer dans l'eau."


Il commençait à faire lourd, et Arwen décida de la suivre pour se rafraîchir. Il se dirigea vers le plongeoir, pour faire sa plus belle entrée: s'il pouvait impressionner les personnes présentes, ce n'était pas plus mal!

Il s'avança lentement sur la planche, et attendit que personne ne soit plus dans son champ d'action.

"Attention en dessous!
-Poussez-vous, un bel homme va plonger dans la piscine! entendit-il dire."

Il fut cependant incapable de reconnaître cette voix, et il était déjà trop tard pour tourner la tête: il s'était élancé sur le plongeoir, et il sauta aussi loin qu'il le put.

Satisfait, il fit quelques brasses sous l'eau avant de sortir la tête au dessus de la surface. Rapidement, Sera, Emere et Oviri le rejoignirent pour une bataille d'eau endiablée. L'adolescent avait l'impression de faire partie de cette bande d'amis depuis toujours, et il se projetait déjà dans des futures sorties.

Il sourit à Sera qui se trouvait à côté de lui. Ils s'entendaient déjà bien, et il était certain d'avoir de nombreux points communs avec lui.


Il remarqua assez rapidement que Neven et Airaro aimaient se retrouver seuls dans un coin, un peu à l'écart des autres. Il soupçonnait une histoire d'amour naissante, et un rapide coup d'oeil vers les autres lui confirma cette hypothèse: ils n'arrêtaient pas de glousser, surtout Emere qui aimait souligner le fait qu'ils soient encore tous les deux en train de discuter.

"En fait, ils seraient mieux sans nous! s'exclama-t-elle en s'allongeant sur une chaise longue.
-Ne dis pas de sottises, répliqua Sera. Quand ils auront fini, ils reviendront avec nous, tu le sais bien.
-Quand même, on fait cette sortie ensemble, alors ils pourraient éviter de faire ça!
-Tu es jalouse, avoue! ajouta Oviri.
-Mais pas du tout! rétorqua-t-elle. Vous ne comprenez vraiment rien, qu'est-ce que vous pouvez être bêtes!"

Elle ferma les yeux, vexée, et les deux adolescents commencèrent à rire à ses dépens. Arwen jeta un coup d'oeil à son frère et à la jeune fille qui l'accompagnait. Cela ne lui posait pas de problèmes non plus, après tout, ils ne faisaient rien de mal.


Il se posa au bord de la piscine, et Sera vint le rejoindre à son tour.

"Ça dure depuis longtemps? demanda-t-il d'un signe de tête vers son frère.
-Oh, quelques semaines maintenant... J'imagine qu'on peut bientôt s'attendre à une déclaration de sa part, s'il oublie ses réticences! Ça se voit que Airaro ne lui dira pas non!
-Ils ont l'air de vraiment bien s'entendre!
-C'est vrai.
-En fait, vous vous entendez tous bien... C'est chouette d'avoir une bande d'amis.
-Et tu en fais partie, maintenant."

Sera lui sourit, et il se sentit gêné, mais aussi heureux de savoir qu'on le considérait déjà comme l'un des leurs.

"Vous êtes vraiment tous très gentils avec moi.
-C'est vraiment vrai? T'avais personne dans ta classe à qui parler?
-Difficilement... Ils sont tous très... comment dire...
-Conservateurs, j'imagine.
-Quelque chose dans ce goût-là, oui."


Arwen haussa les épaules, après tout il ne s'était jamais préoccupé de ses camarades, dès qu'il avait compris à qui il avait affaires. Même jeune, il avait vu qu'il ne pouvait pas s'entendre avec des enfants qui s'enfermaient dans leur travail scolaire. Neven l'avait aidé à ne pas y faire attention, et il souriait à la pensée de toutes les bêtises qu'ils avaient accomplies ensemble. Il espérait que leur complicité ne s'éteindrait pas avec l'âge, d'autant plus qu'il semblait beaucoup s'intéresser aux filles, chose que lui-même n'avait pas encore découverte.

"T'as l'air perdu, lui fit remarquer Sera.
-Hein? Non, non! Pas du tout, j'étais en train de penser que... C'est par important. T'as pas un petit creux?
-Si, et midi n'est pas loin! On ferait mieux de sortir le pique-nique, Emere a rapporté de quoi nous remplir l'estomac!
-Génial!"

Quelques sandwichs et des bouteilles d'eau calmèrent la faim des adolescents, et le reste de la journée se déroula sous un ciel gris mais non pluvieux. C'était le plus important, même si la saison des pluies n'était pas froide, on préférait pouvoir se dorer au sec sous un beau soleil.


"Hey Arwen, tu viens?"

L'adolescent n'avait pas vu la journée passer, quand son frère lui rappela qu'il était déjà l'heure de rentrer à la maison. Ils avaient promis à leurs parents de ne pas revenir trop tard, étant donné qu'ils étaient partis de bonne heure.

"Alors, tu as passé une bonne journée? lui demanda-t-il sur le chemin du retour.
-C'était génial! Je n'ai jamais rencontré de personnes aussi réfléchies depuis... depuis longtemps.
-Ouais, ils sont cool. Tu n'auras qu'à revenir quand tu veux... Tout le monde t'aime bien."

Arwen lui sourit, détendu.

"Elle est jolie, Airaro, fit-il l'air de rien.
-Ouais... répondit Neven en passant une main dans ses cheveux. Elle est gentille, et puis on s'entend bien..."

Il n'osa rien ajouter de plus, et Arwen n'insista pas. Il aurait bien le temps de lui poser des questions une autre fois.


Odin continuait de progresser dans sa profession. Il passait un certain temps en salle de sport, afin d'améliorer ses capacités, et de toujours se surpasser lorsqu'il s'agissait d'aller sauver des vies. Il n'était pas rare de voir quelqu'un se faire emporter par les courants, et les habitants étaient toujours aussi peu prudents. Il se demandait comme c'était possible, sur une si petite île. Il avait beau les prévenir, il y avait toujours quelqu'un pour aller nager trop loin.

Alors il faisait de son mieux pour les sauver, et les ramener sur la terre ferme sains et saufs. Il n'avait jamais failli à sa mission, et ses supérieurs étaient très contents de lui, si bien qu'il avait fini par obtenir une augmentation. C'était pour lui une grande joie, cet argent servirait à vivre plus confortablement, d'autant plus que ses fils demandaient de l'argent pour leurs sorties, tout n'était pas gratuit.

Il pensait également à mettre un peu de côté, faire des économies était important à ses yeux.


En quelques jours à peine, Arwen avait perdu toute sa timidité envers les amis de Neven, qui étaient également devenus les siens. Comme son frère était beaucoup de sorties, et très souvent en compagnie de la belle Airaro, il organisait également de son côté des escapades, avec l'un ou l'autre adolescent de la bande.

La plupart du temps, c'était Sera qui l'accompagnait dans ses promenades: Oviri avait toujours l'air grognon, et il n'osait pas lui proposer de sortir avec lui. Quant à Emere et Airaro, le fait de sortir avec une fille le gênait et le faisait rougir jusqu'à la racine de ses cheveux blonds, aussi, n'osait-il pas le leur demander.

"Sera!"

Il lui fit un geste de la main, et se dirigea vers l'adolescent. Un grand soleil brillait sur toute l'île, c'était une journée parfaite pour aller à la piscine.

"Salut! Le temps est parfait, je crois qu'on va bien s'amuser!"

Il le gratifia d'un grand sourire, et Arwen ne put s'empêcher de faire de même.


Alors qu'ils se dirigeaient vers le bassin, un maillot de bains en mains, une jeune fille leur courut après: c'était Airaro, et elle semblait seule.

"Les garçons! Je ne savais pas que vous étiez ici!
-On ne savait pas non plus que tu étais là! répondit Sera.
-S... Salut! fit Arwen.
-Tu n'es pas avec Neven? demanda le premier pour la taquiner.
-Non, pas aujourd'hui, dit-elle en secouant la tête. J'ai des rendez-vous au centre, alors on ne peut pas se voir. Mais quand je vous ai vus, je n'ai pas pu m'empêcher de vouloir venir vous faire un petit coucou! ajouta-t-elle avec enthousiasme.
-C'est gentil!
-Un rendez-vous au centre? demanda Arwen, intrigué.
-Oui... Mais ce n'est rien, juste des formalités à remplir! Ne t'inquiète pas pour ça, le rassura-t-elle.
-Oh, mais je ne m'inquiète pas."

Elle hocha la tête, et, sur un nouveau signe de main, elle les quitta pour ne pas être en retard. Arwen la détailla de dos, c'était vraiment une très belle fille, il n'y avait pas à en douter: quiconque aurait dit le contraire aurait été stupide. Seulement...

"Elle est belle hein? fit Sera à ses côtés.
-C'est vrai, se contenta-t-il de répondre."


Etant donné que Airaro n'était pas disponible de la journée, Neven avait dû organiser son emploi du temps différemment de d'habitude. Il s'était rendu sur la plage en compagnie d'Oviri. Il aimait bien passer son temps avec lui, même s'il pouvait sembler rude ou grincheux aux premiers abords, c'était un ami fidèle et serviable, sur qui l'on pouvait compter.

L'adolescent se baissa, lorsqu'un étrange oiseau vint se poser sur le sable de la plage, à quelques centimètres de lui.

"Bonjour toi..."

Il tendit le bras, et le volatile n'hésita pas à grimper sur son poignet. C'était étrange de voir comme les animaux pouvaient se faire rares sur cette île, mais combien ils se révélaient dociles et doux envers leurs compatriotes humains.

"Je me demande ce que c'est comme espèce, demanda Oviri.
-Aucune idée. Mais je l'aime bien, il est beau."


Neven le laissa s'envoler, jusqu'à ce qu'il disparaisse dans la lumière qui se reflétait au-dessus de l'océan. Si les oiseaux allaient et venaient, est-ce que cela signifiait qu'une autre terre ne se trouvait pas très loin d'ici? Il ne s'était jamais vraiment posé la question.

"Alors? Qu'est-ce que tu comptes faire?"

Neven se gratta la tête. Il savait parfaitement de quoi voulait parler son ami, mais il n'était pas encore de savoir très bien où il en était.

"Je ne sais pas trop... Et si elle me repoussait?
-Elle t'aime, ça se voit! Et puis, qui repousserait la déclaration du beau brun de l'île? Tu es très populaire auprès des filles, tu devrais le savoir! fit Oviri en riant.
-Si je pouvais n'avoir que Airaro, moi ça m'irait très bien... soupira-t-il. J'ai déjà du mal à passer du temps avec elle, Emere est toujours en train de me coller.
-Elle est spéciale, c'est sûr... Mais elle reste gentille.
-Oui, mais elle n'aura jamais la même place que Airaro.
-Certes."


"Comment s'est passé votre journée les garçons? demanda Maëva."

Le dîner était le seul repas qu'ils pouvaient passer tous ensemble, en famille, et personne ne manquait jamais d'être présent. Pour tous les quatre, il était encore important de passer du temps en la compagnie des autres, même si leurs occupations différaient de l'un à l'autre. C'était le moment de raconter ce qu'on avait fait dans la journée, et ce qu'on prévoyait pour le lendemain. Odin et Maëva en profitaient aussi pour vérifier les résultats scolaires de leurs enfants, la condition à remplir s'ils voulaient user de leur temps libre comme ils le souhaitaient.

"Neven était bien triste, ricana Arwen. La pauvre Airaro n'était pas disponible aujourd'hui...
-Oui, et Arwen n'était pas non plus très à l'aise aujourd'hui, à ce qu'il parait! rétorqua-t-il. On m'a dit qu'il avait semblé chercher quelqu'un toute la journée..."

Arwen sentit son coeur faire un bond dans sa poitrine, et il jeta un coup d'oeil à son frère. D'où sortait-il cette information? Qui le lui avait dit? Il n'avait même pas partagé ses doutes avec Sera...


Lorsqu'il se plongea dans son bain du soir, il était à nouveau empli de doutes, de questions, comme perdu en lui-même. Est-ce que Neven avait deviné...? Non, c'était impossible. Comment aurait-il pu? Ils ne s'étaient pas vus de la journée, et il avait fait bien attention à  garder ses pensées les plus secrètes possibles. Il ne pensait pas que quelqu'un ait pu deviner... Ce n'était pas comme son frère, justement: tout le monde savait qu'il n'avait d'yeux pour Airaro, parce qu'il n'arrêtait pas de la regarder et de lui proposer des sorties. Ce qui n'était pas son cas, il n'avait jamais agi de la sorte.

Il souffla sur quelques unes des bulles qui s'envolaient autour de lui. Il ne savait pas quoi penser de tout ça... Etait-ce normal? Avait-il seulement le droit d'y penser... même d'y rêver? Il ne voulait pas causer de soucis à personne, ni faire souffrir qui que ce soit. Qu'en penseraient ses parents? Et Neven? Que dirait-il? C'était lui qui l'avait présenté à tous ses amis.

Il essaya de chasser toutes ces pensées d'un coup de tête pour s'endormir l'esprit léger, mais il n'y parvint pas.


La première chose qui lui traversa l'esprit quand il se réveilla, c'était de retourner la voir. Il avait l'impression que la nuit n'avait pas apaisé les sentiments qui commençaient à croître en lui, et qu'au contraire, ils s'étaient enrichis de plusieurs subtilités, toutes plus douces et acérées les unes que les autres.

Il se leva et s'habilla rapidement, avant de sortir. Il était encore tôt, il n'y avait personne dans les rues, et c'était tant mieux: il pouvait ainsi profiter du vent, du silence et du bruit des vagues. Cela l'aidait à réfléchir, et à mieux y voir en lui-même.

Ses pas l'emmenèrent tout naturellement vers la maison où lui et ses amis avaient l'habitude de se retrouver. Il n'était pas sûr d'y retrouver quelqu'un, même s'il l'espérait très fortement. Quand il arriva aux abords de la maison, son coeur se serra, comme empreint d'une étrange angoisse. Et s'il était seul avec elle... Que se passerait-il? Que lui dirait-il?


Il décida de regarder par la fenêtre, avant de savoir s'il allait entrer ou non dans le bâtiment. Il pouvait toujours faire demi-tour, et rentrer chez lui, en prétextant une promenade matinale. Oui, c'était très bien comme ça... Personne n'en saurait alors jamais rien. Il pouvait décider de garder ses sentiments secrets, personne ne pouvait l'obliger à avouer.

Il se hissa sur la pointe des pieds, pour regarder à travers la fenêtre.

Il ne vit qu'une seule personne: à l'intérieur, se trouvait Emere... Elle était seule, et elle semblait occuper à faire ses devoirs...

Arwen prit une longue inspiration, le coeur battant, et décida d'entrer à l'intérieur.

6 commentaires:

  1. Hou là ! J'ai eu peur. J'ai cru un moment qu'il était amoureux de Airaro :p

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas, la dernière image peut-être ! ! :)

    RépondreSupprimer
  3. La dernière image laisse penser qu'il est amoureux d'Emere, mais ses interrogations laissent penser que c'est d'Airaro. Je penche pour Emere, les photos ne sont jamais prises au hasard :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jamais pris au hasard, en effet :p

      Supprimer