8.8.15

Episode 39: Le songe


"Salut! T'es déjà en train de manger...!
-Mais j'ai trop faim moi. C'est de ça que voulait parler maman, qu'on n'est très peu rassasié par de la nourriture normale...
-Oui enfin à ce niveau, c'est pire que de la gourmandise quand même. T'es à peine levé que tu manges, jusqu'à ce que tu sois couché! Fais gaffe Nérée, tu vas finir obèse!
-Très drôle! Je suis fin comme une aiguille, j'ai de la marge!"

Pacifique se mit à rire, et vint s'installer à ses côtés pour le petit-déjeuner: lui aussi avait de plus en plus de mal à manger à sa faim!

Au début de cette nouvelle journée, les jumelles se retrouvèrent confrontées l'une à l'autre dans la nurserie: bien mauvaise idée.



"Marina! Ça fait plusieurs jours que tu ne dors plus avec nous, arrête un peu de bouder et reviens!
-Pas question! Et je t'ai demandé de ne plus me parler, ça suffit! Tu ne fais rien pour me comprendre!
-Mais je ne demande que ça, moi! C'est juste que tu ne veux plus me parler, comment je dois faire moi?"

Pacifique et Nérée en étaient déjà à leur troisième assiette, lorsqu'Alexis prit place à leurs côtés.

"Et bien les garçons, quelle faim!
-Ça ne reste pas longtemps dans l'estomac les crêpes, même si c'est bon!
-Je vois, je vais devoir cuisiner davantage de poissons!
-Même pas, on pourrait les manger crus, ça a l'air bon! lança Nérée."

L'adolescence semblait s'approcher de plus en plus, au vu de leur appétit grandissant...


"Bon! s'exclama Nérée. Il est maintenant temps de faire la révérence devant votre roi, et de lui apporter son dessert!"

Pacifique sauta sur ses pieds, et mima une révérence.

"Bien sûr votre altesse, tout de suite!"

Alexis eut un sourire, et marmonna:

"On aura tout vu, un dessert au petit déjeuner... Et sinon, les filles ont fini de se disputer c'est bon?
-Maman est allée les voir je crois, répondit Pacifique."


Kiyo avait effectivement interrompu les éclats de voix de plus en plus virulents, et avait envoyé les filles au jardin pour s'occuper des plantes, avant que l'hiver ne vienne tout recouvrir.

"Ah, les filles... Heureusement qu'on n'en a que deux, hein mon chou?
-Marina est partie? demanda Malo de sa toute petite voix.
-Oui, elle est dehors avec Océane... Elles vont prendre l'air, ça leur fera du bien. Se disputer pour rien, ce n'est pas bien!
-Non, pas bien du tout!"

Kiyo cherchait de plus en plus la bonne façon d'apaiser le mal être de Marina, sans trouver la bonne solution.


A quelques pas d'Océane, Marina ratissait le jardin, comme le lui avait ordonné sa mère. Silencieuse, son esprit bouillonnait pourtant de pensées les plus diverses, et elle ramenait les feuilles vers elle d'un geste rageur.

Pourquoi continue-t-elle de m'embêter... Moi exagérer? J'ai l'impression que ça l'amuse d'aggraver mes souffrances! Si je n'avais pas été si différente... Pourquoi suis-je ainsi? Les gènes de papa... Oui, mais... c'est injuste! C'est vraiment injuste de me faire subir ça!! Grrr et il y a du vent en plus!!


Nérée et Pacifique s'étaient également rendus dans le jardin, pour tester la nouvelle bascule réalisée par Alexis. Le beau temps était revenu sur l'île, il fallait donc profiter des derniers rayons du soleil, avant que l'hiver ne vienne tout recouvrir.

Pacifique jeta un coup d'oeil derrière lui, avant de dire:

"Nous au moins, on peut faire ce qu'on veut!
-Les filles sont encore en train de ratisser?
-Oui, elle n'était pas contente maman de les voir se disputer à nouveau!
-Je crois que c'est Marina... Elle est triste car elle n'est pas une sirène.
-Qu'est-ce qu'on peut bien faire pour elle?"


Nérée haussa les épaules.

"Je ne sais pas, papa dit qu'il faut laisser les choses se dérouler...
-Mais maman commence à en avoir assez.
-Mais si Marina est triste, on devrait la consoler au lieu de la punir!
-Il paraît qu'elle a dit des choses méchantes à Océane..."

La situation ne pouvait plus durer, et les membres de la famille commençaient de plus en plus voir ces crises entre les jumelles déborder dans leur vie personnelle. Être une famille nombreuse, cela n'avait pas que des avantages...


"Et hop, un tas de feuilles en moins..."

Au fur et à mesure que les filles rassemblaient les feuilles et qu'elles s'amassaient, Alexis y mettait le feu pour s'en débarrasser. L'automne avait cependant bien avancé, et on voyait difficilement le bout des feuilles mortes étendues au sol.

"Dites les filles... Vous ne voudriez pas un petit coup de main?
-Maman ne veut pas que tu nous aides, gémit Océane.
-Bah, je lui expliquerai, ça ne peut pas vous faire de mal! Allez au travail!"


La température extérieure se rafraîchissant, Pacifique et son frère rentrèrent à l'intérieur.

"C'est l'heure du bain les garçons! s'exclama Kiyo en les voyant rentrer. N'oubliez pas qu'il vous faut au moins un bain par jour, si ce n'est deux, sinon vous allez finir tout séché...
-Quand est-ce qu'on pourra allez dans l'océan maman?
-Bientôt mon chéri, bientôt! J'attends seulement que vous soyez un peu plus grand!"

Pacifique prit place dans une des salles de bain, mais lorsqu'il tira la chasse d'eau des toilettes, il eut une mauvaise surprise...

"Aaaah!!"


"Mais c'est pas malin mes vêtements sont trempés maintenant!! Rah vraiment, en plus l'eau des toilettes! Qui a bien pu faire ça, Marina je parie avec son humeur à la noix!!"

L'eau se répandit sur le sol, inondant la pièce.

"Mamaaaaan!! appela Pacifique. Viens vite!"


La jeune fille en question s'était installée à la cuisine. Elle esquissa un sourire en entendant son petit frère appeler à l'aide.

"Désolée petit frère, je ne voulais pas que ça tombe sur toi... Tant pis!"

Elle avait voulu jouer un mauvais tour à sa soeur, mais l'idée de faire exploser les toilettes était sans doute une idée un peu trop aléatoire. Avec son carnet et un vieux crayon de papier, elle se mit à écrire quelques mots les uns à côté des autres.

"Je suis... Tu es...  Il est..."

La conjugaison. Elle avait un peu délaissé son français ces dernières années, n'était-ce pas le moment de s'y remettre, pour se préparer à une quelconque éventualité...?


Kiyo avait laissé la maison plutôt silencieuse derrière elle. Alexis était chargé de coucher les enfants. Elle avait préféré s'éloigner un peu pour réfléchir, retrouver son élément, l'eau, se détendre. Il lui avait fallu beaucoup de sang-froid pour ne pas s'énerver une bonne fois pour toute contre ses aînées. Autant Marina qu'Océane. L'une en pleine crise d'adolescence, et l'autre pleine d'incompréhension et de préjugés.

"Ah, les filles..."

Avait-elle aussi difficile à gérer lors de sa propre adolescence? Elle n'en avait aucune idée, et il était trop tard pour le demander à sa mère.


"Bonjour mon petit! Qu'est-ce que tu fais là toi?"

Les vêtements secs, Pacifique avait enfin pu se rhabiller. Il avait du les décrocher d'un arbre au dehors, et  venait tout juste de rencontrer un petit écureuil sur le sol. L'animal ne semblait pas du tout apeuré, et le dévisageait plutôt avec curiosité.

"C'est bientôt la nuit, il va falloir se coucher! Où est ta famille? Tu es tout seul? Si tu as envie, tu peux revenir demain, moi j'habite ici!"

Satisfait, le petit garçon rentra à l'intérieur, soudain mu par un intérêt pour les animaux.


Il faisait nuit, et les fonds marins étaient de plus en plus sombres.

"Heureusement que ma vue est adaptée à la luminosité sous-marine... Tiens, le requin est de sortie ce soir. Je ferai mieux de passer rapidement, je ne veux pas avoir affaires avec lui..."

En effet, si elle était profondément persuadée de la passivité des requins, elle n'oubliait pas non plus qu'ils avaient eux aussi besoin de manger. Qui savait s'il avait eu assez de poissons aujourd'hui?


Marina dormit une fois de plus dans la chambre du  premier étage, seule. Mais cette nuit-là fut agitée, beaucoup plus agitée que les dernières.

Par la fenêtre, elle pouvait apercevoir la pleine lune, était-ce la raison pour laquelle elle avait du mal à trouver le sommeil?

Elle ne réussit à s'endormir qu'au beau milieu de la nuit, et là encore, ce ne fut pas de tout repos: elle fit un étrange rêve...


Des bruits de pas. Des bruits de pas un peu effacés, comme si quelqu'un marchait sur de la moquette.

"De la moquette...?"

Marina se tournait encore et encore dans son lit. On lui avait bien entendu parlé de la moquette à travers son héritage de souvenirs, mais elle n'en avait jamais vue, ni touchée. Il y avait quelqu'un... Oui, quelqu'un était dans la maison, tout près d'elle.

Qui était-ce? Un voleur? Un animal sauvage? Dans son rêve, la jeune fille se leva. Elle devait en avoir le coeur net.


Un esprit! Etait-ce vraiment un esprit qui se trouvait en face d'elle?

"Bonsoir Marina...
-Q... qui êtes-vous?"

La jeune fille en face d'elle lui sourit.

"Excuse-moi, je ne me suis pas présentée. Je suis Luna.
-Luna... la vraie??!"

Luna hocha légèrement la tête.

"Je suis venue, car je devais te parler. Ne fais pas de bêtises, Marina, tu pourrais le regretter.
-De... De quoi veux-tu parler?
-Tu le sais bien. N'est-ce pas?"


"Moi, je ne suis pas partie avec regrets... Je n'étais pas faite pour vivre ici, j'avais une santé fragile. J'ai accueilli la mort comme une vieille amie. Même si ce n'était pas vraiment ce que je voulais, dans mon geste désespéré... Toi, Marina, je sais que tu rêves d'aventures, et elle est là, juste sous tes yeux. Il te suffit de bien regarder tout autour de toi, et tu verras que ta vie n'est pas si miséreuse que ça.
-Mais les autres...
-Que peut bien valoir l'avis des autres? Rien d'autre ne compte que ta propre opinion. Ne l'oublie pas."


Marina sentait son coeur battre de plus en plus fort, de plus en plus vite. Comment pouvait-elle réaliser les rêves qui l'habitaient si elle était coincée sur cette île? Si elle acceptait le simple fait qu'elle était munie de jambes et non d'une queue de sirène, c'en était fini de ses rêves! Que voulait lui dire Luna? Elle se sentait perdue.

"N'oublie pas, Marina..."

La voix de l'adolescente, se faisait lointaine, comme un écho.

"Non attends! s'exclama Marina. J'aimerais te demander..."

Mais il était trop tard. Luna disparaissait peu à peu, et un léger brouillard vint envelopper Marina. Elle se réveilla en sursaut, bien au chaud dans son lit.


Elle remonta la couette sous son menton, et se retourna une nouvelle fois dans son lit. Ce rêve étrange... Il lui avait semblé si réel. Elle secoua la tête, et tenta de se rendormir. Après tout, ce n'était qu'un simple rêve.

L'hiver approchait de plus en plus. Et la famille allait commencer à avoir de sérieux soucis... Surtout après la dévastation du jardin par des biches sauvages, qui ne laissèrent pratiquement aucune plante en vie. La saison était-elle annonciatrice d'une future famine...?


10 commentaires:

  1. J'espère que les paroles de Luna vont remonter le moral de Marina. J'ai hâte de voir les jumeaux grandir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai tout aussi hâte de voir un peu tout le monde grandir!

      Supprimer
  2. J'ai enfin pu avoir le temps de lire la jolie suite... c'est chouette que Luna soit intervenu, ça veut dire que la situation était vraiment grave... j'ai hate de voir comment ça va évoluer... <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup de ta lecture! :) j'espère que l'évolution te plaira ^^

      Supprimer
  3. Oh Luna qui revient raisonner Marina, j'espère que ça l'aidera !!
    Rho bah va falloir replanter tout le jardin ? Mais l'hiver arrive ! :o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouais, l'hiver est tout proche!

      Supprimer
  4. Miasaya8/8/15

    Oh Luna ! Ça fait du bien de la voir, j'ai hâte de voir la réaction de Marina

    RépondreSupprimer
  5. Les sushis ne rassasient pas les sirènes? Etonnant quand on sait que c'est du poisson cru et du riz.
    Cela étant dit, j'espère que ça fera réfléchir Marina, ce rêve avec Luna. (Ca a des avantages de la voir squatter la maison sans arrêt visiblement x))
    La famine ne s'abattra que sur les non sirène :( Décidément, ils ont la vie dure.
    Et tant que j'y pense, pourquoi ne pas chercher à faire un radeau ou une barque? Elle pourrait peut être explorer un peu la mer, à sa façon.

    RépondreSupprimer
  6. Oh je suis contente qu'on ait pu revoir Luna !! Et j'espère que Marina trouvera vite de quoi s'occuper pour récupérer un peu de moral :)

    RépondreSupprimer