6.10.14

Episode 33: Une grande famille


Les chiots avaient bien grandi, et avaient petit à petit pris leur indépendance. Ils se ressemblaient beaucoup, mais quand on les connaissait bien, il n'était pas difficile de les différencier!

Chenapan avait une patte blanche, et le poil beaucoup plus épais que sa soeur Belle, qui avait hérité de la fourrure de sa mère, contrairement à son frère.

S'ils passaient le plus clair de leur temps à l'extérieur, ils ne manquaient pourtant jamais l'heure des repas! Vivre auprès d'êtres humains les avaient rendus légèrement sédentaires, ce qui était inévitable.



"Tu as vu là?"

Alexis et Kiyo avaient réussi à s'échapper de la maison pendant quelques instants, et s'étaient installés sur une plage, non loin de leur foyer, au cas où Sacha aurait eu besoin d'un peu d'aide pour s'occuper des filles.

"C'est une étoile qui clignote?
-Ma mère me disait  qu'elles étaient porteuses de bonnes nouvelles.
-Et quelle est donc cette bonne nouvelle?
-Je ne sais pas... Peut-être que le bébé sera un garçon! dit-il en riant."

Kiyo ne put s'empêcher de rire elle aussi. Après ces deux petites filles, et même si elle les aimait beaucoup, un petit garçon n'aurait pas été de refus!


Chipie était la seule à avoir obtenu des petites taches brunes sur le pelage, et c'était aussi la seule qui aimait sortir le soir pour aller chasser quelques animaux sauvages. Elle n'avait pourtant rien ramené jusqu'à présent, et c'était à se demander si ses fugues ne cachaient pas autre chose.

Cependant, l'animation que chacun apportait au sein de la famille était la bienvenue, et leur permettait de faire le deuil de Clémence sans trop en souffrir. La vie était telle qu'on ne pouvait pas se révolter contre elle, et ils avaient déjà bien trop souffert de la disparition tragique de Luna.


Sacha était toujours le même grand-père affectueux, il était le premier à venir voir Océane et Marina lorsque l'une d'elle était en train de pleurer.

"Ben alors, qu'est-ce qui se passe ma choupette? Tu en as marre de dormir c'est ça? Mais il est encore tôt, papa et maman dorment encore! Tu vas aller jouer et tu seras sage, d'accord?
-Zouer avec papy!
-Haha! Bon d'accord, mais juste un peu alors! Il faut s'occuper de la maison tu sais!
-Moi m'occuper de la maison!
-Plus tard, tu es encore un peu trop petite!"


Kiyo dormait toujours tard le matin, et Alexis n'osait jamais se lever avant elle, il préférait la prendre dans ses bras et la bercer un peu. Les journées étaient toujours longues, ce n'était pas facile de s'occuper de jumelles, et encore moins lorsqu'une horde de bêtes canines habitait votre maison.

Sacha était un vrai pilier sur lequel ils pouvaient compter: il s'occupait de la maison le matin, et le reste de la journée, c'était au couple de prendre le relais.

"Alors mes toutous, qui veut prendre son petit déjeuner?"

A peine avait-il prononcé des paroles qu'il les vit accourir dans sa direction.


"Docteur! Dis docteur!
-Docteur?
-Oui c'est bien! Bravo!"

Le ventre de Kiyo s'arrondissait une nouvelle fois pour donner la vie, et l'éducation de Marina et Océane devenait de plus en plus préoccupante: il ne serait plus possible de leur enseigner autant de choses une fois le petit dernier de la famille arrivé.

On essayait alors de mettre les bouchées doubles, mais parfois, les filles n'étaient pas motivées, et ne pensaient qu'à jouer!

"Dis bébé!
-Maison! Regarde la maison!
-..."



Après le langage, la marche était aussi importante, et Sacha ne doutait pas que bientôt, ses deux petits anges comme il les appelait, n'allaient pas tarder à grimper aux arbres.

"Qui t'apprendras à grimper aux arbres, hein?
-Papy!!
-Hé oui! Et puis on ira nager ensemble aussi!
-Oui, oui, oui! Nazer! Dans la mer!
-Oui, dans la mer! Je n'ai pas encore beaucoup explorer les environs marins ici, mais je suis sûr que ça vaut le coup d'oeil!"


La grossesse demandant un peu de calme et de repos, Kiyo en profitait pour passer du temps en compagnie de Shine.

"Mon bon gros loup chéri! Tu vois, toi comme moi on est parent maintenant... Mais rien ne change entre nous, n'est-ce pas?
-Wouf!
-Heureusement que tu es là toi! Tu prendras soin des filles quand je serai trop fatiguée, d'accord?
-Waf!"


Mais Kiyo ne croyait pas si bien dire, car peu de temps après, elle commença à ressentir de douloureuses contractions.

"Aaaaah...! Ah, ça fait mal, ça recommence! Vivement que ça se termine, je déteste vraiment ce moment...!!"

Shine se mit à aboyer de toutes ses forces, et c'est Sacha qui ramena bien vite sa fille à l'intérieur.

"Ça va bien se passer, ne t'inquiète pas!
-C'est pas toi qui souffres le martyr, ça se voit!!"


Alexis semblait encore plus paniqué qu'elle. Clémence n'était plus là pour les aider et les guider dans cet événement, et il n'était pas sûr d'être à la hauteur de cette tâche. Il ne pouvait cependant pas abandonner Kiyo dans un moment pareil!

"Je, je... Allonge-toi, oui c'est ça, ça ira mieux!!
-Si tu pouvais arrêter de t'agiter comme ça, tu me donnes le tournis! s'exclama Kiyo. Aaaah et j'ai mal bon sang!!"

Puis ce fut au tour de Marina et d'Océane de pleurer, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Sacha fut obligé de s'en occuper, et Alexis se retrouva seul avec Kiyo.

Il fallait prendre son courage à deux mains, après tout, ce n'était pas pour lui que c'était le plus difficile...


Au bout de plusieurs heures, l'accouchement prit fin. Il leur semblait que ça avait été encore plus difficile qu'à l'époque des filles, mais c'était sans doute du à l'absence des bons conseils de Clémence, dont ils n'avaient pas pu se souvenir dans leur intégralité.

"L'étoile clignotante avait raison... fit Kiyo en se penchant au dessus du berceau, alors qu'elle sortait de son bain.
-Si j'avai su...! s'exclama Alexis."

Dans le berceau, deux petits garçons étaient tranquillement allongés. Il s'agissait en effet de jumeaux, et la fertilité de Kiyo et Alexis ne pouvait plus être remise en cause!

On leur avait donné les jolis noms de Nérée et Pacifique.


"Bonjour toi...! Bienvenue dans la famille! Ça fait longtemps qu'on attendait un garçon comme toi et ton frère dans la famille tu sais! Vous allez être chouchoutés tous les deux! Ton grand-père sera ravi, j'en suis certaine! Et ta grand-mère, elle aurait été heureuse de vous connaître aussi..."

Son coeur se serra à l'évocation de sa mère. C'était étrange de se dire qu'il ne lui restait plus que son père à présent...


Ce dernier était bien évidemment ravi lui aussi. Avec deux enfants de plus, la foyer ne risquait pas de manquer d'animation!

"Bonjour mes petits... Alors comme ça, on aime bien venir par deux? Il va falloir construire des nouveaux lits pour vous!"

Nérée lui tendit les bras, peut-être en manque d'affection: il fallait s'occuper de quatre enfants à présent, et trois adultes n'étaient pas de trop pour satisfaire leurs besoins!


Kiyo le prit dans ses bras et le serra contre elle, il se calma tout de suite.

"Bah alors, tu ne vas pas pleurer quand même? Maman est là! Et puis papa, et papy n'est jamais loin non plus!"

Les garçons étaient pourtant beaucoup plus calmes que leurs soeurs aînées. On les entendait très peu pleurer, même s'il arrivait à Kiyo d'oublier leur dîner, épuisée qu'elle était par ses journées.



Océane et Marina ne semblaient pas se rendre compte que la famille avait été bouleversée. Elles continuaient de prendre part à leurs activités quotidiennes, babillant parfois entre elles, et pointant du doigt les bébés que leur mère pouvait porter dans ses bras, et qu'elle leur présentait de temps en temps.

Mais Sacha continuait de leur accorder autant de temps qu'avant la naissance des jumeaux, et elles éprouvaient davantage de curiosité que de jalousie vis-à-vie de leurs petits frères.

On tentait de se relayer et de se partager les tâches liées à l'éducation des enfants pour ne pas se retrouver submergé.


La saison des pluies arrivait sur l'île, et la température se réchauffait également. C'était l'occasion de passer du temps au jardin, et de récolter les derniers fruits et légumes mûrs sur les plants. Avec deux nouvelles bouches à nourrir, il fallait absolument constituer des réserves, de sorte que tout le monde puisse manger à sa faim.

Les plantes étaient très fertiles et donnaient beaucoup de produits, la raison en était sans doute les soins strictes que leur avait prodigué Clémence.

Kiyo avait gardé quelques conseils donnés par sa mère en tête, et elle était bien décidée à reprendre le flambeau de l'agriculture.


Nérée et Pacifique grandirent rapidement, le temps passait à folle allure car on avait à peine le temps de souffler.

Nérée avait gagné des écailles bleues sur les jambes, et ses cheveux, bien que semblables à ceux de sa mère, possédaient quelques mèches différentes...


Quant à Pacifique, le petit farceur de la famille, il avait des jambes vertes, ce qui le faisait souvent rire. Nul ne savait pourtant pourquoi!

4 commentaires:

  1. trop chou la petite (grande) famille! deux paires de jumeaux! bon courage en tout cas ! ils sont tous super choupinou <3

    RépondreSupprimer
  2. Ils sont tous trop choupiii !!! <3<3<3
    Enfin des garçons, Kiyo doit être contente ! ;) Ils sont tous les deux des sirènes, que d'aventure en perspective !

    Super chapitre Nats, comme d'hab' ! :D

    RépondreSupprimer
  3. Troooop adorables la famille ♥♥♥
    Des jumeauuux ! Ça va faire une grande famille heureuse ça ! :D Ils sont tout chou^^
    Je suis contente que tu sois de retouur :D

    RépondreSupprimer
  4. OWIII PLEIN DENFANTS!!!!!!!! *-*

    RépondreSupprimer