1.9.14

Episode 32: Bouleversements familiaux


L'accouchement avait duré toute la nuit, et avait été beaucoup plus long que ceux que Clémence avait vécus. Kiyo était si fatiguée, qu'elle avait dormi toute la matinée, et une bonne partie de l'après-midi.

Lorsque Sacha s'était levé, surpris que personne ne l'ait réveillé, il avait couru en direction de la chambre conjugale à toute vitesse:

"Alors, le bébé?? Il est où?? Je peux entrer??
-Mais chuuut, tais-toi! s'exclama Clémence. Tu vas les réveiller..."

Kiyo avait rapidement plongé dans un profond sommeil, et la petite Marina dormait aussi.



Perplexe, Sacha les avait regardés chacune son tour, avant de cligner des yeux.

"Mais...?
-Hé oui... acquiesça Alexis d'une voix fatiguée mais comblée. Et là, voici Océane... Il paraît que vous adoriez ce prénom, alors on a décidé de le garder...
-Oh, je..."

Emu, le vieil homme contempla le berceau. Deux petites filles dormaient paisiblement l'une à côté de l'autre. Elles étaient si calmes qu'il ne les avaient même pas entendues naître.

"Elles sont si mignonnes..."


Lorsque la jeune femme ouvrit les yeux, elle se dirigea vers la salle de bains, et remplit la baignoire d'eau chaude, avant de s'y plonger avec délices.

Elle soupira, c'était bon de se détendre. La nuit avait été longue et très fatigante, malgré les bons conseils de sa mère et le soutien d'Alexis. Accoucher d'une petite fille l'avait déjà épuisée, mais quand Clémence s'était tout à coup écriée qu'il y avait un deuxième bébé qui arrivait, elle avait cru ne jamais y arriver...

Mais tout s'était bien passé, et elle était très heureuse d'avoir eu deux petites filles, même si un garçon l'aurait également comblée!


Moon commençait à marquer son territoire un peu partout autour de la maison et elle n'hésitait plus à partir en exploration, à creuser des trous, et elle ramenait parfois quelques trésors à ses maîtres.

Il fallait cependant éviter de tomber dans l'un des trous lorsqu'on se promenait au jardin, c'est pourquoi Alexis décida qu'il fallait la punir dès qu'elle se mettait à creuser... A moins qu'elle ne soit dans la forêt, ce qui n'était pas encore le cas.

"Oh non, Moon! Quel enfer, c'est vraiment moche quand tu fais ça!"


Le jeune homme avait parfois l'impression d'être plus sévère avec le lycaon, mais il fallait pourtant montrer le bon exemple aux petits chiots, qui n'étaient vraiment pas les plus sages, en particulier Chenapan. Il ne cessait de tourmenter ses deux soeurs, mais aussi de mâchouiller tout ce qui pouvait lui passer sous les dents, bien qu'il ne puisse pas entrer à l'intérieur.

"Ah non!! Ma sculpture topiaire! Tu es un méchant petit chenapan, toi! s'écria Clémence le jour où elle le vit s'attaquer à l'une de ses oeuvres. C'est pas bien du tout, non non mon petit!"


Pour Kiyo, c'était difficile de récupérer du sommeil. Marina et Océane ne dormaient pas toute la nuit, et il fallait s'occuper d'elles aussi vite que possible, d'autant plus qu'elles se mettaient à pleurer en même temps. Malgré la présence d'Alexis, ils avaient tous les deux quelques cernes sous les yeux, et une sieste dans l'après-midi n'était pas rare.

"Allez Océane... On dort maintenant, dodo ma petite... Maman est là, elle veille sur toi... Maman aussi va dormir un peu après..."


Heureusement pour eux, Clémence et Sacha étaient toujours prêts à leur venir en aide, surtout Sacha, qui avait reçu deux petites-filles pour le prix d'un. C'était un grand-père plus que comblé, qui passait beaucoup de temps à veiller sur le sommeil des bébés, Kiyo et Alexis pouvaient ainsi prendre un peu de bon temps ensemble, ou encore sortir avec les chiots.

"C'est qu'elle a de sacrés dents Chipie!
-Ah oui, le portrait craché de son frère... Ya que Belle qui est sage ici! Hein ma fille? Tu ne causes pas de soucis à ta mère toi!
-Je suis sûr qu'elle fait aussi des bêtises, mais en cachette... Comme toi quand tu étais petite!
-Oh ça va! soupira Kiyo. Maman n'aurait jamais du te raconter tout ça!"


Ils étaient fatigués, mais ils profitaient toujours de la présence de leurs deux filles. Ces enfants qu'ils avaient eu par erreur, mais la place qu'ils avaient pris dans leur coeur ne s'était pas creusée par erreur, et la famille qu'ils avaient composée ravissait chacun.

Alexis était un peu un papa gâteau, tandis que Kiyo se montrait un peu plus sévère, même si l'on ne pouvait rien reprocher à des nourrissons, elle essayait de leur donner une indépendance, pour qu'ils ne pleurent plus sans arrête.

"Oh oh, il ne faut plus pleurer..."

Alexis, pourtant, accourait au moindre cri qu'il entendait.


C'était un père très soucieux, et aussi beaucoup trop inquiet au goût de Kiyo.

"Mais ça va ne t'inquiète pas, elles vont s'arrêter dans quelques minutes...
-Tu... tu es sûre?
-Evidemment, tu verras! Prends-moi plutôt dans tes bras à la place...
-Tu ne penses qu'à ça, répondit-il malicieux.
-C'est parce que je t'aime, et puis, ça fait longtemps! Avec l'accouchement, les filles...
-Mmhm... Je vois..."

Il l'embrassa, oubliant complètement les petites qui avaient finalement cessé de pleurer.


Le bonheur qui remplissait la maison était entier et sincère. Chacun avait su trouver sa place avec l'arrivée des jumelles, sans pour autant négliger les autres membres de la famille.

Ce bonheur fut pourtant de courte durée. Sans doute avait-il été trop beau pour durer.

Il fallut faire ses adieux à Clémence, qui rendit son dernier soupir un beau soir de printemps. Des vertiges avaient commencé par s'emparer d'elle, l'obligeant à s'allonger. Elle sentait sa fin venir, pourtant, elle n'était pas inquiète. Elle savait bien que Kiyo et Alexis avait tout pour vivre heureux à leur tour, son seul regret étant de laisser Sacha derrière elle.

"Oh non, Clémence... Tu ne peux pas me laisser!
-Merci d'être resté à mes côtés Sacha... J'ai eu une vie formidable avec toi...
-Je t'en prie...Kiyo, les filles..."


La vieille femme ferma les yeux, pour ne plus jamais les rouvrir. Elle était certaine que Sacha ne tarderait pas à la retrouver, et elle allait enfin rejoindre Luna, qui avait toujours laissé un trou béant dans son coeur depuis son départ.

"Clémence!! Clémence, noooon!! Oh non, réveille-toi! Réveille toi je t'en supplie!"

Mais il n'y avait plus rien à faire, car plus jamais elle ne se réveillerait. Sacha se sentait le coeur brisé, et déchiré entre plusieurs sentiments. Car elle reposait en paix à présent, et plus rien ne saurait troubler sa tranquillité d'esprit...


La présence de Kiyo et de ses petites-filles fut vitale pour l'aider à garder la tête haute.

"Oh papa, c'est terrible... Je ne pensais pas... qu'elle s'en irait si vite...
-Moi non plus ma chérie... Je... je me sens si vide maintenant qu'elle n'est plus là...
-Mais moi je suis là... Alexis aussi... Et Marina, et Océane... On est tous là... Ne nous quitte pas non plus!
-Je suis là, moi aussi... mais tu sais, il faudra bien que je rejoigne ta mère un jour ou l'autre.
-Mais pas encore! J'ai déjà perdu maman, et puis Luna... Alors pas toi, non pas toi!"


Clémence laissa un vide derrière elle. Ils avaient eu à peine le temps de s'approprier leur nouvelle maison, et marcher dans un couloir silencieux leur rappelait qu'elle n'était plus.

Pourtant, le deuil n'avait pas été aussi dur à faire que celui de Luna. Parce qu'on savait que l'heure de Clémence était venue, et que le cycle de la vie ne permettait pas d'échapper à cette étape. Il fallait aussi garder le moral, pour ne pas se laisser submerger par les jumelles, qui avaient à peine connu leur grand-mère.

"A ton tour Alexis... moi je suis trop fatiguée... Bonne nuit!"


Un beau matin, Kiyo retrouva des amies qu'elle n'avait pas été mécontente de quitter: des nausées matinales. Ce jour-là, il fut assez difficile de jongler entre les tétées des filles qui avaient soudainement beaucoup plus faim que d'habitude, et les toilettes qu'elle ne pouvait pas quitter très longtemps, sous peine de salir la maison.

"Va donc te reposer, je m'en occuper, lui proposa son père.
-Et tu vas les allaiter aussi peut-être? J'ai plus assez de lait pour toutes les deux, elle mange trop..."


Le problème de l'allaitement devait être rapidement résolu. Il était clair qu'elle ne produisait plus assez de lait pour deux enfants, et qu'il fallait commencer à préparer quelques purées pour nourrir les jumelles, qui avaient bien grandi, et donc mangeaient beaucoup plus que le jour de leur naissance.

Un an s'était d'ailleurs écoulé depuis ce jour-là. Kiyo avait parlé du rituel de l'anniversaire à Alexis, qui s'était empressé de confectionner une sorte de gâteau pour Marina et Océane.

"Comme ça, c'est comme si ta mère était encore un peu avec nous... Après tout, ça vient de sa culture à elle!
-Oui c'est vrai, approuva la jeune femme."


Le printemps avait apporté son lot de pluie, mais cela ne dérangeait évidemment pas Sacha et Kiyo, qui profitait de la pluie pour s'hydrater et se régénérer un peu. C'était aussi le moment parfait pour jouer un peu au ballon!

"Et hop, hop! Prêt à rattraper la balle?
-Tu essaies de m'impressionner avec tes figures de ballon, c'est ça?
-Pas du tout! Je m'entraîne depuis que je suis petite, tu le sais bien! Je suis douée naturellement!
-Ha ha! Laisse-moi rire! Allez envoie la balle, tu vas voir de quel bois je me chauffe!"


Les jumelles, qui avaient pris quelques centimètres, gazouillaient gaiement dans toute la maison. On avait enfin pu voir à qui elles ressemblaient le plus, et on découvrit aussi qu'elles étaient un parfait mélange de leurs parents.

Océane avait gagné les cheveux noirs de son père et les yeux bleus de maman, ainsi qu'une paire de jambes écaillées.


Quant à Marina, c'était la chevelure de sa mère et les yeux de son père qui avaient pris place sur son visage. Elle était beaucoup plus malicieuse que sa soeur, mais pour Sacha, il n'y avait aucune différence: ils aimaient ses petites-filles autant l'une que l'autre, et les gâtait à toute heure de la journée.


Maintenant que les filles avaient grandi, Alexis et Kiyo pouvaient souffler un peu, et passer plus de temps ensemble.

Ce soir-là, ils avaient décidé de prendre un bain ensemble. L'eau chaude les fit frissonner, et Kiyo vint se coller à lui, entre ses bras.

"J'ai quelque chose à te dire... lui souffla-t-elle tout bas.
-Qu'est-ce que c'est?
-Je crois que je suis à nouveau enceinte.
-Tu crois?
-C'est à dire que maman n'est plus là pour me le confirmer... Mais tout recommence comme avec les filles...
-J'en serai très heureux, si c'était le cas...
-Vraiment?"


La jeune femme se redressa pour le regarder dans les yeux, et Alexis poursuivit:

"J'ai toujours rêvé d'avoir une grande famille tu sais, alors je suis vraiment heureux si nous allons encore avoir un enfant... Sans compter que tu es une femme vraiment merveilleuse...
-Mmhm... Coquin! Moi aussi je suis tellement heureuse d'avoir un homme comme toi! Mais si on continue comme ça, on risque d'avoir encore pas mal d'enfants!
-Je ne vois pas où est le problème, madame..."


Kiyo profitait de ces journées tranquilles pour sevrer doucement ses filles. Marina et Océane mangeait peu à peu quelques soupes et purées préparées par leur grand-père, mais elles réclamaient encore un peu de lait avant leur sieste de l'après-midi. Pourtant, si elles devaient accueillir un petit frère ou une petite soeur, il fallait bien qu'elles se passent de lait pour lui laisser la place.

"Ne me dis pas que tu as encore faim Marina...! Allez, ça suffit maintenant.
-Mmmh! Mama! grogna la petite fille en tombant de fatigue dans les bras de Kiyo."


Les petits chiots aussi prenaient petit à petit leur indépendance. Moon les emmenait régulièrement sur une plage, non loin d'ici, afin de leur montrer les environs, et de leur apprendre comment chasser et survivre sur cette île beaucoup plus dense que celle où ils avaient vu le jour.


A la maison, on était bien loin de rire et de s'amuser. Avec l'annonce d'un nouveau bébé, il fallait s'assurer que Marina et Océane sauraient se débrouiller plus ou moins bien seules, et donc savoir marcher, et surtout, savoir s'exprimer.

"Pas question de se retrouver avec trois bébés! s'exclama Kiyo.
-Mais non, elles sont très intelligentes nos petites filles, hein Marina!
-Oh vi! Les plus intelligentes!
-Haha, elles sont drôles en plus!"


Sacha était devenu en quelques sortes le pilier de la famille. Grâce à lui, et à son admiration envers Marina et Océane, Kiyo pouvait aisément se reposer ou s'isoler en compagnie d'Alexis. Le couple aimait se retrouver seul, même s'ils étaient heureux de retrouver leurs filles après une journée d'absence.

10 commentaires:

  1. Ohhh :( J'espère que Clémence aura retrouvé Luna... il fallait que ça arrive, bien sur, mais c'est toujours triste. Les petites filles sont plus mignonnes l'une que l'autre. Et avec la possible nouvelle grossesse... J'espère que tout se passera bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait bizarre de la voir partir en effet!

      Supprimer
  2. RIP Clémence ...
    Les jumelles sont mignonnes, on dirait que Marina ressemble plus à Alexis et Océane à Kiyo ^^ En tout cas on ne peut pas les confondre ! Ce serait bien que le bébé soit un garçon cette fois :)
    Alexis et Kiyo forment vraiment un beau couple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui impossible de les confondre! un garçon, ah ça serait bien!

      Supprimer
  3. Oh non Clémence. J'espère que son souhait de retrouver sa fille sera accompli et qu'elle reposera sereine en attendant Sasha.
    En tout cas, la vie de famille s'organise bien autour des jumelles (encore des filles !!!) qui sont devenues de belles bambines. Et puis elles sont un peu pourrie gâtée avec leur papy et leur papa ! :P
    Vivement la suite et la venue du petit nouveau (un garçon peut être ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est la malédiction des filles!!

      Supprimer
  4. RIP Clémence et bienvenue aux jumelles ;W;
    Déjà des news babys ? Ça va vite tout ça Oo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha ha, ben... quand on fait pas attention... XD

      Supprimer
  5. Pauvre Sacha et toute la famille ;w; Les jumelles sont toutes mimi ! <3<3 Hâte de les voir plus tard !!! Continue ton challenge, je viens de le finir une seconde fois. Tu écris super bien et tu sais faire passer des émotions. J' adoooore !!!!

    Tiens, juste au cas où voici mon legacy. Si tu étais en manque, on ne sait jamais ;)
    http://lovesims3.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup, ce que tu me dis me fais super plaisir! :)

      Supprimer