5.8.14

Episode 27: Les adieux


"Papa... Je...
-Oui, je sais... C'est dur pour tout le monde...
-Je m'en veux tellement...
-Mais tu n'y es pour rien, c'est Luna et elle seule qui a décidé tout cela..."

Tout le monde avait l'impression de rêver, et pourtant c'était bien la réalité qui les rattrapait. Luna était bel et bien partie pour toujours, et rien ne la ramènerait à la vie. C'était une situation dure à accepter, et il fallait à présent passer par une période de deuil...

Clémence ne tarda pas à se réveiller, et elle se sentit le coeur lourd à en mourir en se rappelant la mort de sa fille.

"Luna..."



Elle descendit lentement les marches de l'escalier, à la recherche des membres restants de sa famille. Elle avait besoin d'eux, besoin de sentir leur présence, leur affection et leur amour... Elle avait tant chéri sa petite Luna, elle lui avait raconté tant de secrets sur sa vie passée en ville... Avait-elle péri à cause de ce désir sans fin de civilisation? Serait-ce alors de sa faute? Elle ne voulait pas y penser. Elle voulait simplement retrouver les siens, pour ne pas les perdre à nouveau.

Kiyo et Sacha l'attendait dans la cuisine, et elle vint s'asseoir auprès d'eux.

"Comment te sens-tu? demanda Sacha.
-Je... Je me suis reposée..."

Il hocha la tête.


"Il faut que je vous dise... Avant... Avant de m'évanouir, j'ai entendu des voix...
-Des voix?
-Oui, enfin je ne sais pas... Ce n'était ni la tienne, ni celle de Kiyo. Des voix qui m'ont paru familières, et... J'ai... J'ai l'impression de les avoir déjà entendues.
-Que disaient-elles? demanda Kiyo.
-Elles parlaient de choses à se débarrasser, mais... Ce n'est pas le pire. Avoir vu le corps de Luna... J'ai l'impression que ça a ravivé quelques souvenirs dans ma mémoire, et dans mon coeur..."

Sacha la regarda gravement, avant d'ajouter:

"Est-ce que tu te souviens de quelque chose?"

Clémence acquiesça, en secouant la tête de haut en bas.


Elle poursuivit son récit, en tournant le visage vers sa fille.

"C'est bien à toi que je dois des explications, à cause de moi, tu es obligée de vivre ici...
-Maman...
-Le soleil s'était déjà couché, il me semble. Je me rappelle être partie à la recherche de l'équipage, que je n'ai jamais trouvé. J'avais faim, et j'ai commencé à sentir une odeur de fumée, un peu de brûlé aussi... Je... Je ne me rappelle plus très bien de ce qui s'est passé mais... Il y avait deux hommes, et... Oui, un... un troisième, mais... Celui-là était mort! J'étais derrière une porte, je l'avais à peine entrouverte... Mais j'ai vu le cadavre, et ces deux hommes là... C'est tout ce dont je me souviens, je suis désolée... C'est déjà assez horrible de ne me souvenir que de ça..."

Clémence ferma les yeux, l'air grave. Même si la mémoire lui était un peu revenue, le mystère quant à son naufrage restait entier. Il manquait encore tant de cases vides...


Quelques jours avaient passé, laissant la maison dans un triste état. Rapidement, une question leur était venue à l'esprit et ne les avais plus quittés: que faire du corps de Luna? On ne pouvait pas la garder éternellement allongée sur son lit, d'autant plus que Kiyo dormait à présent sur l'un des fauteuils du salon. On n'osait pas non plus l'enterrer à même le sol, par peur des bêtes sauvages...

"Je vais construire quelque chose, de sorte qu'elle puisse se reposer tranquillement..." avait annoncé Sacha.

Au bout d'un jour ou deux, il avait fini par réaliser un petit cercueil, dans le lequel il avait allongé Luna. C'était là, à présent, qu'elle reposerait à tout jamais.


On avait aussi organisé une petite cérémonie, pour lui faire des adieux officiels. Clémence avait tenu à faire un petit discours, même s'il avait été très difficile de parler sans pleurer.

"Tu... Tu auras été une fille formidable Luna... Puisses-tu avoir trouvé la paix intérieure... Et... Et... Nous espérons que... Nous t'aimions, alors... Que tout aille pour le mieux pour toi... Nous ne t'oublierons pas..."

Kiyo se contentait d'hocher la tête, et Sacha écoutait d'une oreille distraite, l'air absent. C'était une situation qu'ils n'auraient jamais pensé devoir vivre...


Même Shine savait bien que quelque chose d'anormal s'était produit. Il n'osait plus venir aboyer contre Clémence, et se contentait de s'allonger près du cercueil.

Il fut difficile pour chacun d'entre eux d'arrêter ses larmes, et de s'éloigner de Luna. Pourtant, il le fallait. Ils devaient se séparer d'elle, il était impossible de la garder auprès d'eux, même dans ce cercueil...

Sacha prit Clémence et Kiyo dans ses bras.

"Il est temps... Vous êtes prêtes?
-Allons-y... Déclara Clémence. Après, ce sera encore plus dur..."


Avec l'aide de sa fille, Sacha souleva le cercueil, et ils le portèrent avec d'infinies précautions jusqu'à la mer, qui était très calme aujourd'hui. Le cercueil flottait à la surface de l'eau, et ressemblait à un bateau qui entamerait son tout dernier voyage.

Clémence posa une dernière fois sa main sur la joue à présent froide de Luna, avant de refermer le cercueil, et de le pousser vers le large. C'était la fin, elle était à présent certaine de ne plus jamais la revoir... Cela lui brisait le coeur de devoir se séparer de son corps, mais il n'y avait pas le choix. Elle ne supporterait pas de voir qu'un animal aurait pu souiller sa tombe. C'était mieux ainsi.


La seule chose qui pouvait encore leur mettre un peu de baume au coeur, c'était de penser à cette expression douce et bienveillante sur le visage de Luna. Si le fait qu'elle se soit donné la mort leur était à présent parfaitement clair, ils avaient l'impression qu'elle avait pu y trouver un certain bonheur, un repos bien mérité...

"Tu sais maman... Elle nous aimait quand même, malgré tout...
-Je sais Kiyo... Je sais... Et moi aussi, je vous aime tu sais...
-Oui, je sais maman..."

Cette disparition soudaine semblait resserrer les liens familiaux. Chacun se rendait compte que personne n'était immortel, et pouvait s'en aller à tout moment...


Clémence prit place sur le banc tressé en bambou, et regarda la cercueil s'éloigner lentement sur la surface de l'eau. Elle avait toujours l'impression de rêver, même si elle savait que ce n'était pas le cas... Luna était partie pour toujours, il fallait l'accepter. Mais comment faire ce deuil qu'elle pensait ne jamais vivre? Un parent ne devrait jamais avoir à vivre la mort de ses enfants...

Elle ne vit même pas la journée passer, tant elle était absorbée dans ses contemplations. Même bien après que Luna ait disparu de son champ de vision, elle reste assise là, sans bouger. Personne ne vint la déranger, sans doute parce que personne ne voulait être dérangé non plus...


Ce fut Sacha qui la tira de ses pensées, tandis que le soleil se couchait.

"Il commence à faire froid, tu devrais rentrer...
-Oui... Je suppose qu'on ne peut pas se morfondre comme ça indéfiniment... Mais elle me manque tellement.
-A moi aussi elle me manque..."

Il la prit dans ses bras, et la serra contre lui. La peine qu'ils partageaient étaient immense, et seul le temps pouvait guérir cette blessure.


Clémence partit la première, et Sacha jeta un coup d'oeil en direction de l'horizon. Il ne put s'empêcher d'essuyer une larme à son tour. Il devait être fort pour sa femme et sa fille, mais il se sentait tout à coup si vieux... Les années passées ici en la compagnie de Clémence avaient été merveilleuses, et voilà qu'un sombre orage était venu frapper sa petite famille. Il ne pouvait rien faire pour la protéger de cela, rien ni personne ne pouvait quelque chose contre la mort...


Kiyo passait tout son temps en compagnie de Shine. Lui seul parvenait à lui faire oublier un peu son chagrin.

"Oh oui, c'est bien! C'est qu'il est doué mon loulou, hein? Et si on partait chasser un peu, qu'en dis-tu?
-Waf!"

Shine était toujours partant, quoi que lui dise Kiyo. Ils partirent ensemble sur les terres de l'île, pour ramasser quelques pierres et quelques graines trouvées ci et là.

"Comme je t'aime mon petit loup! Tu es le plus beau, hein oui..."


Elle avait passé toute la nuit dehors, une fois de plus. Avant de rentrer, elle s'attarda sur le lever de soleil. Elle n'avait jamais vraiment su apprécier ce moment, qui signifiait pour elle la fin de ses promenades nocturnes... Luna l'avait-elle attendue chaque nuit, espérant qu'elle revienne jusqu'au lever du soleil?

Les couleurs étaient magnifiques, malgré la pluie, il n'y avait pas beaucoup de nuages.

"Allez Shine, on devrait rentrer, il est l'heure... Maman va s'inquiéter sinon."


Alors qu'elle était sur le chemin du retour, Kiyo s'arrêta brusquement derrière des feuilles de palmier. Son coeur se mit à battre plus vite, était-elle en train de rêver...? Là, sous ses yeux... Il y avait quelqu'un, elle en était sûre!! Shine se mit à gronder, mais elle lui caressa le haut de la tête.

"Chuut... Doucement, Shine..."

Kiyo avait du mal à croire ce qu'elle avait sous les yeux, mais elle n'était pas en train de rêver. Il y avait bien un homme près du rivage, mais que faisait-il là?! Elle ne l'avait jamais vu auparavant, alors qu'elle s'était promenée par ici des centaines de fois!


L'homme n'était pas seul. En s'avançant un peu plus derrière les feuilles de palmier, Kiyo découvrit qu'il était accompagné d'un animal qu'elle n'avait encore jamais vu auparavant. C'était sans doute pour cela que Shine était tenté d'aboyer, mais elle arrivait avec tant de bien que de mal à le garder silencieux.

D'où venait cette homme? Il semblait fort, était-ce un habitué de l'île? Il portait de drôles de tatouages sur le corps, et s'entendait bien avec l'animal... Ce n'était pas un loup, elle était certaine de ne jamais trouver ce type de pelage sur un loup...

Elle se sentait tout à coup très excitée, ils n'étaient sans doute pas les seuls sur l'île! Si seulement Luna avait su cela...


"Qui va là?"

Kiyo sursauta, elle avait été repérée. Que devait-elle faire? Se montrer au grand jour, ou bien s'enfuir? L'homme devait être aussi rapide qu'il était  musclé, elle n'avait donc aucune chance de lui échapper s'il décidait de la courser... Elle décida donc de sortir de sa cachette, et s'avança dans sa direction.

L'homme avait l'air aussi surpris qu'elle, il ne devait pas s'attendre à la trouver ici...

"Qui êtes-vous? demanda-t-il l'air suspicieux.
-Je... Je m'appelle Kiyo. Et vous?
-Je suis Alexis. Je croyais que cette île était encore déserte!
-Je le croyais aussi, jusqu'à ce que je vous vois!"


"Mon peuple cherche de nouvelles îles à coloniser, expliqua Alexis.
-Votre peuple?! Vous êtes donc plusieurs??
-Evidemment... Mais si votre peuple est déjà présent, cela risque de compliquer les choses...
-Eh bien en fait, c'est-à-dire que..."

Kiyo se gratta la tête, comment lui dire qu'elle venait d'un autre monde, et que ses parents avaient été obligés de vivre ici?

"Je n'ai pas de peuple, je vis ici avec mes parents et... et c'est tout. Ma mère s'est échouée ici il y a des années..."


Alexis la regarda avec perplexité, attendant la suite de son récit.

"Elle faisait un voyage en bateau, mais il a coulé, c'est le bateau qu'on peut voir sur la côte pas loin d'ici. Et alors elle a rencontré mon père, une sirène, d'où mes écailles, et voilà, ils m'ont eu moi et ma soeur... Et on vit ici, mais on n'avait jamais rencontré d'autres gens.
-On m'avait raconté que des gens arrivaient parfois sur nos terres, mais qu'ils ne survivaient jamais très longtemps...
-Il faut croire qu'on est doué pour ça. Oh mais je... Il faut que je rentre, ma mère va s'inquiéter!
-Vous rigolez, j'ai encore des questions à vous poser!
-On... On n'a qu'à se revoir ce soir, au même endroit!
-Mais..."

Kiyo ne lui laissa pas le temps de répondre, et s'enfuit en direction de la maison, le coeur battant, avec de nouveaux espoirs en tête...


A la maison, tout était silencieux lorsqu'elle se glissa dans son lit. On entendait juste le bruit que créait Clémence, occupée à sculpter quelque chose pour la maison.

Elle s'était fixé un nouvel objectif, qui était celui de rendre la maison un peu plus vivante, notamment avec de nouveaux objets de décoration faits à la main.

"Si seulement j'étais plus douée aussi..." soupirait-elle après chaque tentative ratée.


Shine avait été tout aussi surpris par la rencontre d'Alexis, et il se coucha sur le canapé du salon. Il était fatigué, et se demandait qui pouvait bien être cet homme qu'il n'avait jamais vu non plus... Il se méfiait aussi de l'animal qui l'accompagnait. C'était une femelle, il l'avait senti de loin, et se méfiait d'elle... Les femelles étaient toutes les mêmes, bien qu'il ne les ait pas fréquentées plus que ça.


Lorsque Kiyo se réveilla, le soleil n'était pas encore couché. Elle avait eu un sommeil agité, non seulement par la pensée qu'elle allait revoir Alexis, cet homme sauvage, mais aussi par les cauchemars qu'elle ne cessait de faire à propos de sa soeur. Elle la revoyait sauter par desuss le bateau, encore et encore, sans jamais pouvoir la rattraper.

Elle savait qu'il n'y aurait pas de seconde chance, alors pourquoi continuait-elle de rêver cet événement?

Elle tenta de sécher ses larmes, il fallait continuer de vivre. Et leur vie allait peut-être prendre un nouveau tournant, maintenant qu'un nouvel homme était arrivé sur l'île...

16 commentaires:

  1. Un mâle ! un mari pour Kiyo ! (cri du coeur de la légacienne qui cherche un mari pour son héritière). Il va aider Clem, Sacha et leur fille à faire leur deuil... RIP Luna....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alexis n'aurait pas pu rester mystérieux très longtemps XD un peu de sang neuf ne sera en effet pas de trop pour les survivants!

      Supprimer
  2. Ooh.. RIP Luna ! Tu vas nous manquer ! :')
    Un peuple entier ?? Whaa! Mais comment ils sont arrivés là ? Comme Clémence ? UN BEAUUUUU MAAAAALEEEEEEE!!!!!! KIYO C'EST POUR TOI JE CROIIIS ♥
    Hâte d'avoir la suite ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé, je ne peux répondre à tes questions! par contre évite les majuscules, ça fait mal aux yeux ^^

      Supprimer
  3. MAAALLLLEEEE !!!!!!!!! IL MAGUICHE!!! *-*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^
      évite les majuscules s'il te plaît, ça me fait mal aux yeux!

      Supprimer
    2. n'écris pas tout en majuscule, j'aime pas du tout ;)

      Supprimer
  4. Ils ont pu trouver et travailler du verre? Sympa^^
    Classe le tombeau mais ça m'étonne qu'ils le laissent ouvert s'ils ne veulent pas que la dépouille soit souillée.
    J'aime beaucoup Alexis et son chien. Alexis est pas mal *o* et son chien est très coloré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une île pleine de ressource!
      ah mais ils l'ont fermé avant de le lancer en pleine mer, ne t'en fais pas!
      ce n'est pas un chien, mais un lycaon :)

      Supprimer
  5. L'hommage à Luna est vraiment touchant. Espérons que ça aide la famille à faire son deuil et à tourner la page.
    Mais après un drame voilà qu'un mystère se pointe à l'horizon en la personne d'Alexis. Peut être qu'il aura des réponses pour la famille :D Et peut être qu'il sera autant intrigué par Kyio que la jeune fille l'est par lui :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé, tout est possible maintenant! espérons que le courant passe ^^

      Supprimer
  6. RIP Luna en tout cas... c'est trop tristounet tout ça!
    J'ai hate d'en savoir un peu plus sur toute cette civilisation! c'est bizarre que Kiyo ne les aient pas découvert avant, et vice versa aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est vrai que c'est bizarre, à voir...!!

      Supprimer
  7. Azie9/9/14

    Ouuuuh c'est triste ;W; Good bye Luna...
    Un garçoooon *O* Il est beau *O* Ça va être intéressant tout ça *^*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. un beau jeune homme tu veux dire XD

      Supprimer