30.7.14

Episode 25: La fissure


"Hum... Il va falloir que j'aille me coucher moi... Rien qu'une page encore..."

Luna dormait très peu ces temps-ci. De plus en plus absorbée par ses livres, elle passait ses nuits entières à les lire, et il lui fallait une partie de la journée pour réussir à s'en décrocher. Cela l'aidait en quelque sorte à retrouver une certaine joie de vivre, et pour ses parents, c'était un réconfort certain que de la voir si active dans sa soif de savoir.

"Tu crois qu'elle se plaît, ici? demanda un jour Clémence à son mari.
-Hé bien, elle nous a nous, sa famille... Même si je suppose qu'elle aurait préféré naître dans un autre monde.
-Oui... Mais moi j'ai bien réussi à m'accoutumer à cette île, alors peut-être qu'elle finira par l'aimer tout autant que moi..."



Si Luna s'enfermait peu à peu dans son monde, Shine, au contraire, prenait de plus en plus de place dans la maison, et dans le coeur de ses habitants.

Sacha, qui n'avait au cours de sa vie eu affaire qu'à des animaux marins, était ravi de pouvoir s'occuper d'un loup, bien qu'il trouvait ses poils étrangement hirsutes.

"Tu serais pas un peu trop sale toi...? C'est l'heure de prendre un bain!"

Trop heureux de se faire chouchouter, Shine obéissait, et était monté dans la baignoire avec un jappement d'approbation.


Kiyo redoubla de ravissement, lorsque son loup adoré lui revint le poil tout brillant.

"Oh comme tu es magnifique! C'est toi le plus beau n'est-ce pas? C'est toi que j'aime le plus... Est-ce que ça te dit d'aller faire un tour sur l'île? On va aller chasser les poissons, dans le lac central!
-Ne rentre pas trop tard s'il te plaît! avait dit Sacha en intervenant. J'aurais quelques mots à te dire...
-Ça marche, on sera de retour pas trop tard! Allez Shine, en chasse!"


Pour la première fois de sa vie, Sacha était en train de gagner une partie de dominos.

"Ouais, encore gagné!! Mais qu'est-ce que tu fais? Tu n'as pas l'air concentrée...
-Non... Je pensais... à Luna... Elle m'a l'air si absente... Quand je lui parle, c'est à peine si elle réagit. Je ne sais pas quoi faire, ça me désole de la voir dans cet état...
-Oui, je sais... Il faudrait aller lui parler. Mais d'abord, j'aimerais en toucher quelques mots à Kiyo. Elle ne passe plus beaucoup de temps avec sa soeur, et pourtant, elles étaient très proches étant petites!
-C'est vrai, mais Kiyo aime tellement passer son temps dehors, ce que Luna ne peut pas faire... C'est un vrai casse-tête. J'abandonne, de toute façon je n'ai que des mauvaises pièces."


Ce fut quelques minutes plus tard que Kiyo les rejoignit.

"Luna ne vient pas manger...?
-Elle est un peu occupée, lui expliqua sa mère. Est-ce qu'on pourrait te parler, Kiyo?
-Quoi...? J'ai rien fait moi!
-Ne t'inquiète pas, rien de grave! la rassura son père. C'est juste que tu n'es pas souvent à la maison en ce moment, et avec ta mère, on pensait que ce serait bien si tu passais un peu plus de temps avec elle... Elle a l'air triste, tu sais.
-Mais pourquoi...? On a tout ce qu'il nous faut ici non? Personne pour nous déranger, c'est le bonheur!
-Peut-être qu'elle ne pense pas comme toi... Mais je suis certain que ça lui ferait plaisir que tu passes du temps avec elle.
-D'accord, j'essaierai..."

Kiyo était perplexe, mais elle se promit de percer ce mystère bien sombre pour elle.


Elle se rendit donc à l'étage, où Luna sculptait tranquillement, les pensées dans un autre monde.

"Luna, je peux te parler?
-Qu'est-ce qu'il y a?
-Tu... Tu es triste avec nous?
-Qu'est-ce que tu veux dire?
-Je ne sais pas moi... Papa disait que tu t'ennuyais.
-Ah parce que tu ne l'avais pas remarqué? Tu es tout le temps dehors, et quand les parents dorment, je n'ai personne à qui parler moi! Je tourne en rond, je n'ai que mes livres pour m'occuper, et je commence à les connaître par coeur!
-Mais tu pourrais...
-Sortir avec toi? La belle affaire! Si c'est pour tomber malade, c'est pas la peine. Et puis j'en n'ai pas envie moi! Pourquoi est-ce qu'on se retrouve coincé sur cette île, si seulement il y avait un moyen de partir!!"

Enervée, la jeune fille poussa sa soeur et courut en direction du jardin. Kiyo n'essaya même pas de la rattraper, incapable de comprendre les raisons de sa colère.


Malgré la pluie, Luna prit place sur la balançoire, les yeux dans le vague. Pourquoi personne ne la comprenait? Elle n'était pas heureuse ici, elle ne pouvait pas le nier... Elle allait devenir complètement folle ici. Elle n'avait même pas d'amis, personne à qui se confier. Il était inutile de se plaindre auprès de Kiyo, pas après la conversation qu'elles venaient d'avoir: elle ne comprendrait pas. Elle ne l'avait jamais comprise au fond, elle s'était contentée de la laisser à la maison chaque nuit, depuis qu'on avait découvert sa faible santé...

Quel était le moyen alors pour retrouver la joie de vivre? Etait-il seulement possible de partir d'ici? Apparemment pas, elle savait que sa mère avait tenté sans y parvenir, mais... peut-être était-elle plus forte que Clémence. Elle secoua la tête, et chassa cette idée de son esprit.


Le temps passait, et les saisons aussi. Le froid de l'hiver était de plus en plus persistant, et Kiyo, qui avait bien grandi, ne pouvait plus rester dehors aussi longtemps qu'elle le voulait, sous peine d'être transformée en glaçon.

La pluie, au contraire, ne la dérangeait pas, cela lui permettait de s'hydrater correctement sans avoir à aller nager dans le lac ou la mer. Mais il ne fallait pas abuser des bonnes choses, et elle rentra à l'intérieur, en compagnie de Shine, son fidèle compagnon de route.


Elle avait du changer de vêtements, les siens ne lui allaient plus, et elle s'était concoctée une tenue de guerrière qu'elle arborait fièrement. Elle était devenue la parfaite petite amazone, qui courait par vents et marées près de la plage, à la recherche d'une nouvelle espèce animale. Après avoir trouvé Shine, elle était certaine que d'autres animaux vivaient ici, mais pas moyen de trouver leur repère. Elle trouvait ça étrange, mais il y avait sûrement une explication rationnelle à cette absence... Et elle était déterminée à la trouver.


"Luna c'est moi, je suis rentrée!
-Ah, t'es là..."

La relation entre les deux soeurs étaient de plus en plus tendue. L'incompréhension était devenue leur terrain de jeu. Luna ne comprenait pas pourquoi Kiyo devait impérativement sortir autant, et Kiyo, ne comprenait pas ce besoin de civilisation qu'exprimait de plus en plus Luna...

"Tu pourrais montrer un peu plus d'enthousiasme, je suis rentrée pour toi!
-Ouais, youpi... Si c'est pour encore t'entendre me dire que j'ai des rêves bizarres, c'est pas la peine. Retourne d'où tu viens."


Les remarques de sa petite soeur l'agaçaient au plus haut point, elle en avait assez de ses airs moqueurs et de son ton las. Pourquoi ne pouvait-elle pas simplement profiter de la vie? C'était une chance qu'elles soient vivantes!

"Hé, déjà tu vas me parler sur un autre ton!
-Pourquoi? Toi aussi tu te moques bien de mes ambitions, alors je vois pas pourquoi je ne ferai pas la même chose! Vagabonder dans la forêt, la belle affaire! Retourne avec les singes, tu t'amuseras sans doute mieux avec eux qu'avec moi!
-Tu comprends vraiment rien à rien! Et qu'est-ce que tu ferais dans une ville, hein? C'est tellement pollué là-bas je parie!
-Au moins, j'y trouverai des gens qui me comprennent, pas comme toi!!"


Luna lui tourna le dos, et courut dans la chambre. Elle en avait assez de tout ça, c'était de plus en plus difficile à supporter... Elle s'approcha de la fenêtre, et regarda l'horizon. Le soleil n'allait pas tarder à se lever. Qu'y-avait-il, là-bas? Derrière cette ligne de mer... Etaient-ils vraiment si loin d'une quelconque civilisation? Elle se sentait si mal ici, sur cette île... Elle sentait qu'elle n'était pas à sa place. Ce n'était pas le monde dans lequel elle avait été destinée à vivre, ce n'était qu'un malentendu, une erreur... Et il semblait que rien ne pourrait la faire changer d'avis sur cette vie sauvage.


Lorsqu'elle descendit prendre le petit-déjeuner avant de se coucher, sa mère était là, en train d'arroser les plantes qu'on avait rentrées à la maison.

"Tu as bien dormi maman?
-Oui, merci... Tu as l'air fatiguée toi, ça n'a pas été?
-Si, c'est juste que je suis levée depuis un moment...
-Ne tarde pas à aller te coucher.
-Oui, oui... Dis, je voulais savoir... Quand tu as voulu partir d'ici, tu as réussi à aller loin?
-Oh, pas vraiment... Les vagues m'ont rapidement renversée du bateau, et c'est ton père qui m'a ramenée sur la plage. J'ai fini par me résigner, et j'ai pu trouver d'autres raisons de vivre! Pourquoi cette question tout à coup?
-Oh, pour rien...
-Tu sais, je suis sûre que tu peux trouver quelque chose qui te passionne vraiment ici. Crois-en mon expérience..."


Au dîner, la famille était réunie pour la première fois depuis longtemps. Luna semblait avoir repris confiance en elle, et était beaucoup plus bavarde que d'habitude.

"La télévision, vous vous rendez-compte! Pouvoir avoir des nouvelles du monde entier sans bouger de chez soi!! Ah, voilà une invention formidable, vous ne trouvez pas!
-C'était bien pratique, oui! répondit Clémence avec prudence."

Kiyo leva les yeux vers le ciel, sans rien ajouter. Elle n'était de toute façon pas assez éveillée pour prendre part à ce genre de conversation, qui n'avait, selon elle, ni queue ni tête.


Elle avala rapidement ses pancakes aux cerises, bien qu'ils ne lui remplirent guère l'estomac, et termina son repas par quelques feuilles de varech. Elle prit ensuite congé de ses parents, et se plongea dans la baignoire pour un bon bain chaud. La pluie tombait dru dehors, et elle tourna la tête d'un air mélancolique vers la fenêtre.

Depuis combien de temps s'était-elle éloignée de sa soeur? Où était passé le bon vieux temps, cette enfance qu'elles avaient partagée à travers les rires et les jeux? Tout ceci semblait à présent révolu, et elle n'avait pas su préserver ce trésor. Etait-ce vraiment de sa faute? Luna n'y était-elle pas aussi responsable?

Elle ne savait pas. Elle regrettait simplement d'être devenue si différente de sa chère soeur.


De son côté, Luna terminait de ranger la chambre. Elle n'oubliait jamais de faire les lits, avant de descendre lire tranquillement. Mais ce soir-là, elle s'était appliquée plus que d'habitude, pour que la chambre soit parfaitement propre et rangée.

Kiyo n'avait sans doute jamais remarqué combien la chambre était propre et soignée, à chaque fois qu'elle revenait à la maison pour dormir. Elle ne s'était jamais soucié non plus des feuilles mortes qu'elle laissait tomber, et des poils que son loup laissait derrière lui... Ça avait toujours été elle, Luna, qui avait tout ramassé, sans jamais rien dire, sans se plaindre. Il était temps qu'elle pense à elle, maintenant.


Elle descendit les escaliers avec un certain soulagement, jeta quelques regards au mobilier de la maison. C'était formidable de voir tout ce qu'on pouvait construire à partir de rien. Elle était admirative de ses parents, ils avaient réussi à survivre ici, loin de tout, et avaient tout construit eux-mêmes. Personne ne les avait aidés. Personne n'avait volé à leur secours.

Luna s'approcha de la petite barque qui flottait non loin de la maison.

Cette vie n'était malheureusement pas faite pour elle... Elle voulait s'en aller. Elle voulait un monde meilleur, un monde rempli de cette technologie dont elle avait lu tant de choses merveilleuses. C'était là-bas qu'elle aurait du naître, pas ici.


"Luna?"

La jeune fille se retourna brusquement, et découvrit Kiyo à quelques mètres d'elle.

"Qu'est-ce que tu fais là? lui demanda sa grande soeur.
-Je... Je m'apprête à partir.
-Quoi? Tu plaisantes! Mais qu'est-ce qui te prend, je ne te reconnais plus...
-Peut-être que tu n'as jamais pris le temps de vraiment me connaître, Kiyo...
-Mais enfin, on a tout ce qu'il nous faut ici. De quoi manger, il y a le soleil, la mer..."


"Ha, parle pour toi! Tu ne te rends vraiment pas compte Kiyo!! C'est TOI qui aimes le soleil, la mer, et tout ce qu'on peut trouver sur cette île!! Combien de temps encore tu vas mettre avant d'accepter le fait que tout le monde ne puisse pas être heureux ici!
-Luna...
-Non! TOI tu aimes la forêt, pas moi! TOI tu as ton merveilleux loup, ah ça oui, tu l'aimes hein! Mais moi tu m'as oubliée, tu ne passes plus ton temps avec moi! Je ne suis pas heureuse, et ça tu ne peux pas le nier! Tu crois tout savoir, mais c'est complètement faux!
-Calme toi, ça suffit!"


"Me calmer? Elle est bien bonne celle-là! Pour une fois que je peux te dire ce que je ressens, je ne vais vraiment pas me priver!
-Tu ne fais aucun effort pour te plaire ici, c'est la vérité Luna! Maman et Papa ont faire d'immenses sacrifices pour nous élever, pour nous construire un toit! Et voilà comment tu les remercies! Tu passes ton temps à te morfondre, la tête dans tes bouquins, tu n'aides pas au jardinage, ni à la cuisine, tu ne fais rien d'autre que lire tes imbécillités!
-Il n'y a rien d'idiot là-dedans, c'est toute la vie de maman je te signale! Tu... Tu ne comprends vraiment rien non!!"


"Justement, tu as pensé à maman?! Qu'est-ce qu'elle va dire si tu t'en vas! Tu vas lui briser le coeur!
-Elle comprendra, j'en suis persuadée!
-N'importe quoi!
-Tu n'en sais rien, alors tais-toi!
-J'en sais tout autant que toi! Tu ne peux pas nous abandonner, on est une famille! Et où comptes-tu aller, hein? Dans une merveilleuse ville toute belle et toute grande? Laisse-moi rire! Maman a failli mourir de cette façon! Alors toi, avec ta santé fragile, tu ne risques pas d'aller bien loin!"


"Je suis assez grande pour décider moi-même de ma vie, merci! Maintenant laisse-moi passer!
-Pas question, tu restes ici."

Luna lui tourna le dos, furieuse. La pluie continuait de tomber, et les deux jeunes femmes étaient complètement trempées, même si cela n'avait pas l'air de les affecter. Malgré l'interdiction de Kiyo, Luna la contourna et embarqua dans le bateau.

"Tu n'iras nul part, je te préviens." lui lança Kiyo.


Elle monta à son tour dans le bateau et s'empara de force des rames. Luna soupira, mais ne bougea pas de l'embarcation.

Un long silence s'engagea alors entre les deux soeurs, sans que l'une des deux n'ose le rompre. Qu'allait-il se passer maintenant? Allaient-elles rester là jusqu'à ce que l'aube revienne? Luna sentait le désespoir la gagner à nouveau. Rester coincée ici pour toujours...? C'était bien plus qu'elle ne pouvait le supporter.

"Kiyo... Je t'en pris, il faut que tu comprennes...
-Je suis désolée, mais... Je t'avais promis de te protéger, et ce que tu t'apprêtes à faire, c'est vraiment de la folie..."


"Et donc, qu'est-ce que tu vas faire pour m'empêcher de partir?
-Ecoute, renonce à cette idée... On peut en parler si tu veux, on... Je ferai des efforts, je te le promets...
-Ce sont des paroles. Des paroles en l'air tout ça...
-N... Non! Luna, je te le pro...
-Ne promets pas des choses que tu ne tiendras pas! s'exclama Luna."

Kiyo hésita un moment, puis reprit:

"Viens, on... On va faire un tour.
-Un tour?
-En bateau. On discutera si tu veux..."

Luna haussa les épaules, cela lui était complètement égal.


Les deux jeunes filles s'éloignèrent donc lentement de la maison, qui était endormie. Ni Sacha, ni Clémence ne se doutaient que leurs filles étaient en train de voguer vers l'horizon, sous la pluie battante qui ne voulait pas s'arrêter. Kiyo ne savait pas jusqu'où elle allait ramer, mais la situation était critique, elle devait raisonner sa soeur. L'empêcher de commettre l'irréparable.

Elle devait la garder à la maison... Coûte que coûte.



15 commentaires:

  1. Nan Pour moi Luna est malheureuse donc hop quelle parte >:( je préfère Kiyo !:D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. roh c'est méchant ça! XD

      Supprimer
    2. bah woui mais elle fait rien la madame!

      Supprimer
  2. Pauvre Luna... J'aime beaucoup tes textes sensibles et détaillés. Je ne commente pas toujours (je suis vilaine, je sais !) mais je te suis avec assiduité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, contente de savoir que l'histoire te plaît!

      Supprimer
  3. Pauvre Luna, pas facile tout ça. J'ai eu vraiment peur qu'elle fasse l'irréparable... mais si c'est pour se morfondre toute sa vie... il n'y a pas de bonne solution au final. J'espère que Kiyo saura se faire pardonner et raisonner Luna... et que Luna ne tombera pas malade après leur escapade.. ^^ Très bel article ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, dur de savoir ce qui est le mieux pour elle...! il y aura peut-être une réponse dans le prochain épisode!

      Supprimer
  4. Luna fait ce qu'il y a de mieux pour elle même. Même si elle perd la vie, sur l'île, elle n'est pas heureuse donc il faut bien qu'elle gagne la paix. J'espère que Kiyo la laissera partir, même si j'en doute un peu^^"
    J'aime beaucoup l'habit de guerrière de Kiyo. Mais elle doit avoir froid sous la pluie x)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. elle est habitué au froid, depuis le temps! ^^

      Supprimer
  5. Oooh pauvre Luna ! :'(
    C'est vrai qu'avec sa santé elle peut pas faire grand chose sur l'île... Et Kiyo a du mal à la comprendre, après tout, comment elle peut vraiment comprendre quelque chose qui lui est inconnu...
    Mais il faut pas partir Luna ! Si Kiyo et elles redeviennent proches peut-être qu'elle arrivera à s'adapter à cette vie !
    Rhalala c'est cruel de stopper l'épisode ici Nats ! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait bien qu'elles redeviennent proches! mais est-ce possible...?

      Supprimer
  6. Super épisode (comme d'habitude :p )
    Au début je pensais que ce serait Kyio qui découvrirait de nouveaux indices sur le naufrage de sa mère en explorant l'île, mais cet épisode fout le doute et finalement peut être que ce sera la douce mais curieuse Luna qui va se montrer plus perspicace. En tout cas, ça laisse un sacré suspens et cela relance toutes les questions de naufrage de Clémence qui avaient été laissé de côté avec l'arrivé des filles.
    J'ai hâte de savoir la suite maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te trouve bien perspicace ^^ tu auras peut-être quelques réponses dans l'épisode suivant!!

      Supprimer
  7. Azie8/9/14

    Woooh, ça va devenir complexe ;-; Pauvre Luna tout de même :/ Je préfère Kiyo mais c'est vrai qu'elle me rend triste ;-;

    RépondreSupprimer