29.6.16

Episode 130: Noces en grandes pompes


Les journées étaient bien remplies, et pour cause: depuis qu'ils avaient officialisé leur intention de se marier, Arwen et Sera avaient difficilement trouvé un moment pour se poser. Il y avait beaucoup à préparer, et jamais ils ne se seraient attendu à avoir tant à faire.

Entre la réservation des salles, la préparation des repas, des tenues à porter, les invitations à envoyer et les papiers officiels à signer, la seule dont ils avaient encore envie après cela, c'était de dormir. Chaque jour ressemblait donc au précédent, et ils avaient hâte d'être enfin mariés.

Ce matin-là, Arwen se rendit au centre pour poster quelques lettres, et surtout, rendre l'acte officiel qui indiquait qu'ils avaient fait leur déclaration, un papier très important pour pouvoir se marier.

"Et voilà qui est fait... fit-il en insérant le papier dans la machine."

C'était une chose de moins à laquelle il devrait penser à présent.


Au loin, quelques cloches sonnèrent: il était enfin midi pile. Il n'avait pas arrêté de courir partout depuis qu'il s'était levé, et l'heure de la pause était amplement méritée. Il avait pris l'habitude de la passer en compagnie de Sera, et ils choisissaient toujours un endroit au calme pour se retrouver. Cette fois-ci, l'un des bosquets qui se trouvaient près de la piscine du centre leur avait semblé idéal, et c'est ainsi qu'ils s'assirent sur deux fauteuils en osier.

"Parfois, je me demande si on y arrivera à temps... soupira Arwen.
-Tout ira bien. De mon côté, j'ai presque terminé, je pourrais te filer un coup de main si tu veux.
-Je ne sais pas, je... j'ai quelques surprises à te faire, alors... il vaudrait mieux que tu ne t'en mêles pas, répondit le jeune homme blond, gêné.
-Des surprises?"

Sera se demandait parfois s'il cesserait d'être surpris par son ami. Il avait beau se dire qu'il le connaissait bien, il arrivait toujours un moment où ses paroles le prenaient de court.


"Puisqu'on on est à parler de surprises... fit Arwen.
-Oui?
-J'ai quelque chose pour toi.
-Mais on n'est même pas encore mariés!
-Justement! C'est une surprise à consommer avant le mariage, sinon, ça n'a plus de valeur ni aucun intérêt...
-Qu'est-ce que c'est? Je dois bien t'avouer que tu m'intrigues...
-C'est fait exprès!"

Sera le regarda fouiller dans ses poches. Quelle sorte de surprise était assez petite pour tenir dans un pantalon, sans éveiller le moindre soupçon?

"Si tu commences déjà à m'offrir des cadeaux, je crains de devenir un mari complètement pourri gâté... l'avertit-t-il.
-C'est pas grave, je l'aurais bien cherché! Mais ça me fait plaisir, donc autant en profiter..."


A la maison, Odin s'occupait en améliorant les différents mobiliers. Ses fils n'étant pratiquement plus à la maison, et n'ayant plus besoin de lui, il devait trouver de nouvelles occupations quand il n'était pas au travail.

Maëva passait beaucoup de temps chez Neven, en compagnie de son petit-fils Julian. Elle avait l'impression de revenir des années en arrière, lorsqu'elle avait eu son premier enfant, et son instinct maternel semblait renaître. Son aide était d'ailleurs la bienvenue pour Airaro, qui se sentait parfois débordée et maladroite dans ses gestes. Cela leur permettait de passer du temps ensemble, et ainsi de s'apprécier de plus en plus.

Pour la jeune grand-mère, il était important de souder les liens familiaux, et de passer les uns chez les autres. Parfois, Odin l'accompagnait, mais il se sentait vite de trop, et avait du mal à passer un moment calme avec Julian, quand sa femme était dans les parages, c'était une vraie pile électrique!


Arwen s'était levé de son siège, puis s'était agenouillé devant Sera. Ce dernier secoua la tête, visiblement touché par ces petites marques d'attention.

"Je sens que tu vas faire une folie, lui dit-il.
-Peut-être bien. Voilà, puisque c'est toi qui t'es lancé dans la déclaration, je voulais faire quelque chose moi aussi... Quelque chose en faveur de notre mariage. Et j'ai décidé que j'allais acheter nos alliances, parce que de toutes façons, je parie que tu n'aurais pas su faire ton choix. Voici la tienne."

Il lui tendit un petit anneau d'argent. Le bijou était vraiment simple, mais bien fait et c'était ce qui en faisait toute sa beauté et tout son charme.

Sera le prit dans ses doigts et l'observa minutieusement.

"Il te plaît? demanda Arwen en se relevant.
-Il est superbe! Mais il va falloir attendre avant de le porter..."


Le mariage ne devait en effet se dérouler que le lendemain soir, aussi rangèrent-ils précieusement leurs alliances dans la boîte prévue à cet effet.

Julian était encore beaucoup trop jeune pour se rendre à un tel événement, et Neven était en train de chercher quelqu'un qui pourrait rester à la maison pour le garder. Il ne voulait pas rater le mariage de son frère, il lui semblait que sa présence était indispensable. Alors, il avait posté quelques annonces au centre de l'île, et il attendait toujours que quelqu'un l'appelle. Il ne désespérait pas, après tout, bon nombre d'adolescents n'auraient peut-être pas l'autorisation de sortir ce soir-là.

"Alors mon grand, est-ce que tu as faim ce matin?"

Julian était un enfant difficile, qui avait rarement faim. Au centre, les infirmiers avaient assuré que ce n'était absolument pas inquiétant, mais qu'il fallait continuer à lui proposer à boire et à manger aux horaires habituels.

"Allez, allez, il faut manger..."


"Est-ce que tout va bien mon chéri? Tu as besoin d'aide?"

Maëva s'était précipitée auprès de son fils cadet, débordé par une montagne de petits papiers dans les bras. Il s'agissait des étiquettes qu'ils allaient placer sur les chaises lors de la cérémonie, afin que chacun sache où s'asseoir.

"Merci maman.
-Ça va en faire des invités tout ça!
-J'ai hâte que les préparatifs soient terminés, j'ai l'impression de me lever le matin et de ne rien faire d'autre jusqu'à me coucher le soir!
-Qu'est-ce que tu croyais, que ça se faisait comme ça, en un claquement de doigts?
-J'imagine que oui! Tu peux les poser dans le coin là, ça serait très bien... merci.
-Je viendrais avec toi demain, ça ira plus vite. Il faudra que tu te prépares aussi, ça prend du temps tout ça! Avec tes cheveux rebelles en plus..."

Elle ébouriffa ses cheveux blonds, malgré le fait qu'il était devenu plus grand qu'elle. On ne voyait pas ses petits grandir, et c'était émouvant lorsque l'on s'en rendait compte.


Et finalement, le grand soir arriva. Tout le monde avait entendu parler de ce mariage, et cela faisait longtemps que deux hommes n'avaient pas osé franchir le pas. Il était donc normal que la plupart des habitants de l'île veuillent y assister, c'était un événement à ne pas manquer.

"Vous avez finalement réussi à trouver quelqu'un pour garder le petit? demanda Odin à sa belle-fille.
-Oui, mais Neven sera un peu en retard. Il m'a dit que je pouvais partir en avance, il essaie de faire au plus vite, mais nous attendions encore le baby-sitter...
-Il n'a pas l'air très ponctuel!
-C'était le seul disponible, malheureusement!
-Tu m'étonnes... je n'ai jamais vu autant de monde à un mariage!"

Loin de juger ce nouveau couple, tous allaient et venaient pour les féliciter. Malgré la rareté de ces couples, ils étaient totalement acceptés dans cette société, et personne ne les regardait de travers, comme Arwen avait pu le craindre durant un moment.


On retrouvait à nouveau Arwen et Sera sur la piste de danse: à chaque fête, on pouvait être certain de les voir en train de se défouler sur la piste, quelle que soit la musique qui passait. C'était leur manière bien à eux de s'amuser, et cela leur rappelait les premiers moments rapprochés qu'ils avaient passés ensemble.

De plus, on attendait que Neven arrive enfin: pour son frère, il n'était pas question de démarrer sans lui, et le mariage ne pouvait avoir lieu s'il n'était pas là. On l'attendait d'une minute à l'autre, et les premiers invités commençaient à s'impatienter.

Une certaine anxiété s'était emparé des deux jeunes hommes, et la danse faisait aussi office d'exutoire. Ce n'était pas tous les jours qu'on s'engageait pour la vie, et ils espéraient que tout allait bien se passer.

"Il n'y a aucune raison que quelque chose se passe mal, répéta Arwen pour la énième fois.
-Oui merci, tu me l'as déjà dit! lui fit Sera."


"Je le répétais, au cas où tu aurais oublié, avec ta cervelle de moineau! répliqua Arwen avec un sourire.
-Ah oui, c'est vrai que maintenant que tu le dis... J'avais oublié que j'avais oublié. Merci de me le rappeler mon cher!
-Mais tout le plaisir était pour moi!"

Quelques personnes arrivèrent à leur tour pour danser près de la piscine. On riait déjà beaucoup, on parlait fort pour pouvoir se faire entendre malgré la musique.

Enfin, Maëva vint les prévenir de l'arrivée de Neven.

"Il est là, ça y est! Je viens de l'apercevoir, je crois qu'il nous cherche mais qu'il ne nous a pas vus.
-Il a du rejoindre Airaro, remarqua Arwen avec justesse."

Mais peu importait l'endroit où il se trouvait: il était temps de démarrer la cérémonie.


Comme si quelqu'un avait lu dans leurs pensées, une voix résonna au-dessus de tous les invités, pour les convier à prendre place dans la salle cérémonieuse. On entendit un grand soupir de soulagement de la part de plusieurs personnes, et chacun se dirigea vers la pièce avec hâte et enthousiasme. Arwen et Sera restèrent en arrière, ils devaient être les derniers à entrer.

Maëva se tenait debout, près de la porte, et elle leur fit un léger signe lorsque tout le monde fut bien installé. Au premier rang, on retrouvait Neven et Airaro, puis, juste derrière Odin et la place vide de la vieille femme. Le reste des places avait été attribué aux invités, qui ne cessaient de piailler et de murmurer.

L'entrée des des jeunes hommes les fit taire immédiatement. Ils avancèrent gracieusement jusqu'à l'arche de mariage, s'y posèrent, et attendirent le début de cette fantastique cérémonie, le coeur battant.


"Nous sommes tous ensemble ce soir, pour célébrer l'union de Arwen et Sera, deux hommes tombés sous le charme l'un de l'autre, résonna une voix masculine. Au terme de cette cérémonie, ils seront mariés et unis à tout jamais par les liens de notre mariage, indestructibles. Messieurs, veuillez s'il vous plaît vous avancer l'un vers l'autre."

Obéissant Arwen et Sera firent un pas vers l'autre, et ils se tinrent les mains. Arwen se sentait légèrement tremblant, mais dès que son compagnon lui serra les mains, il se sentit beaucoup plus confiant.

"N'oubliez pas votre devoir envers l'île, poursuivit la voix. En tant qu'hommes, il vous faudra rapidement choisir, entre servir l'île, ou fonder une famille pour assurer votre futur. En cas de choix de cette seconde option, des formalités seront à remplir au centre. N'oubliez jamais d'où vous venez, ni que vous vous aimez. Vous voici, au nom de la loi, mariés."

Arwen se jeta dans les bras de Sera, devenu son mari, et ils s'embrassèrent pour la première fois en public.


Neven, qui se trouvait au premier rang, applaudissait de toutes ses forces. Il était sans doute le plus heureux, après les deux jeunes mariés. Heureux que son frère ait su trouver sa voix, et que tout se soit bien déroulé pour lui. Il repensait à leur enfance, si loin à présent, et trouvait qu'ils ne s'étaient pas si mal débrouillés que ça. Ils s'étaient mariés tous les deux, lui-même avait déjà un fils, et peut-être qu'il en serait de même pour Arwen à présent.

Un grand sourire illuminait donc son visage, tandis que Airaro s'occupait de lancer quelques grains de riz sur les deux garçons, envahis par les félicitations et les applaudissements.

Il n'y avait qu'une personne que cela ne semblait pas remplir de joie: il s'agissait d'Emere. Elle avait bien entendu été invitée, et malgré sa déception amoureuse, elle était venue. Elle ne semblait cependant pas s'amuser, et était restée derrière, invisible aux yeux des autres. Elle lançait un regard noir en direction de Sera, lui qu'elle avait toujours apprécié, voilà qu'elle commençait à le détester...


Evidemment, on ne pouvait retrouver les deux jeunes mariés que sur la piste de danse après la cérémonie. Un buffet avait été servi dans une autre pièce, mais ils n'avaient pas encore faim, et comme personne n'était encore parti, il devait y avoir beaucoup de monde en train de faire la queue.

Au détour d'une danse plutôt calme, Sera tendit sa main en direction de Arwen, pour lui montrer le doigt qui portait son alliance.

"Elle me va plutôt bien cette alliance, tu ne trouves pas?
-Je ne l'aurais pas choisie, si je n'avais pas été certain qu'elle t'irait bien!
-C'était donc prémédité?
-Evidemment. C'était la seule qui pouvait aller avec ton insolence arrogante, de toute façon! lança Arwen sur un ton de défi.
-Moi insolent?!
-Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi beau avant toi, ça ne peut-être que de l'insolence tu ne crois pas?"


"Tu m'accorderais une petite danse mon cher?"

Maëva s'avança vers son fils aîné. Neven était seul dans un coin, à observer les danseurs sur la piste, et elle y avait vu une occasion de passer un peu de temps avec lui.

"Bien sûr ma chère maman!"

Il lui avait tendu la main, et elle l'avait prise pour se faire mener jusqu'au milieu de la foule. On continuait à s'amuser, à rire et à danser jusqu'à n'en plus pouvoir.

"Airaro est déjà repartie? demanda-t-elle.
-Oui, elle ne voulait pas rentrer trop tard pour être avec le petit. Je ne vais pas tarder non plus d'ailleurs tu sais!
-Il commence à se faire bien tard!
-Ça aura été un beau mariage, n'est-ce pas?
-Très! Je crois que les gens s'en souviendront encore longtemps!"


Quelques heures plus tard, tout le monde était parti, et le centre de l'île se retrouva complètement vide, à l'excepté des deux jeunes mariés qui nettoyaient les lieux. Il n'était pas loin de cinq heures du matin, lorsque tout fut à nouveau propre et rangé.

Ils étaient épuisés, mais l'envie de se baigner était plus forte, aussi profitèrent-ils du fait d'être seuls pour retirer leurs vêtements de fête, dans lesquels ils ne sentaient plus très à l'aise pour sauter dans le bassin.

"Ah, ça fait du bien de se rafraîchir... dit Sera en faisant la planche.
-Mes vêtements commençaient à me coller à la peau. Il faisait super lourd, tu ne trouves pas?
-C'est ce que j'ai pensé aussi, c'était devenu insupportable!"

Ils firent quelques brasses afin de se soulager, puis sortirent pour rentrer à la maison. Sera avait décidé de venir passer quelques temps chez les parents de Arwen, le temps pour eux de savoir ce qu'ils allaient faire de leur avenir. Il n'était pas encore nécessaire pour eux d'avoir leur propre foyer.


Ils rentrèrent sur la pointe des pieds, et Arwen l'emmena dans sa chambre. Ils enfilèrent un vêtement propre avant de se coucher, serrés l'un contre l'autre dans le petit lit de Arwen.

"Bonne nuit, mon amour...
-Bonne nuit Sera."

On ne les vit plus jusqu'au milieu de l'après-midi suivant, trop occupés qu'ils étaient à se reposer et à dormir. Ils traînèrent un long moment au lit, jusqu'à ce que l'un d'entre eux trouve le courage de se lever, et de traîner son compagnon jusqu'à la salle de bains.

Ils avaient juste le temps de se laver et de se préparer, pour passer une soirée tranquille en compagnie de Airaro et Neven, qui les avaient invités à prendre le dîner dans un restaurant au bord de la mer.

Après la veille qui avait été riche en émotions et agitée, se retrouver autour d'un repas léger leur avait permis de discuter tranquillement.


"Et donc pour le moment, vous restez chez les parents? demanda Neven.
-Ouais. On ne sait pas trop ce qu'on va faire plus tard, donc... fit Arwen.
-Rien ne presse de toute façon, les rassura Airaro. Vous êtes encore jeunes, et vous avez largement le temps d'y réfléchir!
-Oui, enfin si je me souviens bien, les lits sont assez étroits chez papa et maman... ricana Neven.
-Certes, mais on s'en accommode plutôt bien! répliqua Sera."

Les quatre compagnons étaient plutôt joyeux, heureux de se retrouver tous ensemble. Neven avait voulu inviter Oviri à partager ce repas, mais il n'était pas disponible, et depuis plusieurs jours, Emere ne répondait même plus à ses messages. La bande de copains qu'ils avaient formée il y a quelques années s'était malheureusement réduite, mais ils comptaient bien garder leurs liens, et se voir aussi souvent que possible. Autant que le leur permettraient leurs obligations actuelles et futures.


"Julian se porte bien? demanda Arwen alors qu'on leur apportait le dessert.
-Oui, tout va bien, répondit sa mère. Il grandit vite, il devient de plus en plus débrouillard! Il ressemble beaucoup à son père il faut dire.
-Ce qui signifie qu'il fait beaucoup de bêtises? demanda encore le jeune homme avec un sourire.
-Moi, des bêtises? Demande donc à maman qui de nous était le moins sage, et on en reparlera après!
-Neven, tout le monde sait que tu n'as jamais été un enfant très correct, sourit Sera, amusé par le tour que prenait la conversation."

Neven leva les yeux au ciel, mi-amusé et mi-exaspéré.

"Ah je vois, tout le monde est donc contre moi!
-Vous verrez comme mon fils sera sage et bien élevé! Vous n'en reviendrez pas, et je vous garantis que vous continuerez de dire qu'il me ressemble!"

Arwen sentit le regard de Sera se poser sur lui. Voir combien Neven était dévoué à son fils était attendrissant, et cela leur donnait presque l'envie de sauter le pas eux aussi...

4 commentaires:

  1. C'était un beau mariage, et au moins, Emere a su rester calme, je m'attendais presque à ce qu'elle essaye de gâcher la cérémonie x) c'est triste pour leur groupe de copains qui s'est séparé, mais les bonnes choses ne durent pas éternellement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. peu-être que ce n'est pas fini pour toujours ^^

      Supprimer
  2. Hum ! Toi tu nous prépare un petit quelque chose de derrière les fagots ! :p.
    Beau mariage quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne connais pas cette expression XD

      Supprimer