10.5.14

Episode 13: Vie de famille


Kiyo grandissait, et c'était un vrai plaisir de la prendre dans ses bras. Elle ne pleurait plus autant qu'avant, mais c'était toujours difficile de l'endormir la nuit!

La petite fille avait bon appétit, et avait hérité des beaux cheveux auburn de son père.

"Mama! Froid!
-Oui il fait froid dehors ma chérie... Tu as vu, il neige d'ailleurs.
-Neize?
-Oui, ce ne serait pas raisonnable de sortir par un temps pareil!"



Kiyo n'avait pas seulement la couleur des cheveux de son père, mais elle avait elle aussi des écailles qui recouvraient ses jambes sur toute leur longueur. Elle avait poussé, petit à petit, et Clémence s'était demandé si ce n'était pas ce qui l'avait empêchée de dormir chaque nuit depuis sa naissance.

"Est-ce que ça fait mal, d'avoir des écailles qui poussent?" demanda-t-elle à Sacha.

Il haussa les épaules en passant une main dans les cheveux de Kiyo.

"Je ne sais pas, chez nous, nous avons tout de suite une queue à notre naissance..."

Kiyo était donc le premier être né de l'union d'une humaine et d'un triton.


Alors que Clémence pensait l'avoir endormie, la petite fille se réveilla tout à coup, et regarda autour d'elle.

"Zouer!
-Non, il est l'heure de dormir maintenant! Regarde, il fait nuit!
-Non, zouer!"

Il fut impossible de la mettre au lit, et Clémence fut bien forcée de la laisser jouer dans sa chambre durant toute la nuit. Comment aurait-elle pu résister à un enfant qui avait les mêmes yeux qu'elle?


Ce ne fut qu'au petit matin, que sa mère la trouva enfin fatiguée, baillant aux corneilles et se frottant les yeux.

"Qui va dormir toute la journée maintenant, hein?
-Kiyo?
-Hé oui, c'est Kiyo! Mais avant, on va faire pipi! Il ne faut plus faire dans ta couche, tu es une grande fille!"

Clémence espérait que Kiyo soit bientôt propre, car laver les couches, ce n'était vraiment pas une partie de plaisir!


Puis, enfin, Kiyo ferma les yeux et s'endormit très vite.

"Bonne nuit ma chérie... Ou plutôt, bonne journée..."

A la maison, on commençait à se demander s'il n'y avait pas une force quelconque qui empêcherait la petite fille de dormir la nuit, et qui l'assommerait de fatigue le jour. Mais c'était idiot de penser cela, elle avait simplement besoin de trouver ses repères... Mais son horloge biologique n'était pas décidée à la laisser trouver un rythme normal.


Clémence embrassa la petite fille sur le front, et posa les mains sur son ventre.

"Un deuxième... Je ne pensais pas que ça arriverait si vite."

Elle était enceinte d'un deuxième enfant, elle en était cette fois-ci certaine. Elle savait bien qu'elle allait finir par tomber enceinte une nouvelle fois, mais elle ne se doutait pas que cela se ferait si rapidement. Elle n'avait pas encore trouvé le bon moyen avec Sacha d'éviter cela...


Elle n'était pas prête à sacrifier sa vie de couple simplement pour ne pas avoir d'autres enfants, mais le problème était aussi qu'elle ne voulait pas trop d'enfants. Comment allait se dérouler la vie sur cette île pour eux? Elle ne savait pas s'ils seraient heureux. Ils ne regretteraient rien qu'ils ne connaissaient pas, bien sûr, mais elle doutait aussi de ses capacités en tant que mère...

"Tu as l'air bien songeuse...
-Oui... Je... Je suis à nouveau enceinte Sacha!
-Oh, c'est vrai?
-Oui. Mais j'espère que nous arriverons à les élever correctement. Je me disais aussi que je n'ai pas envie qu'on ait plus d'enfants que ça...
-On trouvera une solution, ne t'inquiète pas."


Un peu rassurée par con mari, elle descendit à la cuisine pour continuer de travailler sur son roman.

"L'histoire de ma vie... Quelle idée ai-je eu d'écrire ça! Il faut que j'efface ce passage, ça ne va pas du tout..."

Écrire lui avait toujours plu, parce que c'était une activité qui n'était pas physique, et qu'elle permettait de rester à la maison. Pourtant, elle se sentait toujours fatiguée après une séance d'écriture, sans doute à cause de ses efforts pour se rappeler de tout... C'était éprouvant.


Sacha repérait les coins les moins dangereux au fond de l'océan. Il espérait que Clémence vienne nager un peu avec lui, et maintenant qu'il savait que Kiyo allait certainement hériter d'une queue de sirène, il voulait préparer le terrain pour sa première baignade.


"Allez, assied toi Kiyo!
-Kiyo manzer?"

Sacha venait de terminer une petite chaise surélevée, pour que Kiyo puisse prendre part aux repas. Maintenant qu'un deuxième enfant était en route, il fallait que la petite fille cesse de téter, et Clémence avait décider de la sevrer progressivement.

"On va manger de la soupe aujourd'hui!
-Ioup?"


Intriguée par la bol qu'avait posé sa mère devant elle, Kiyo observa d'abord la nourriture sous toutes ses coutures, avant d'y plonger les mains. La texture de la soupe était moins liquide que le lait qu'elle avait l'habitude de boire, mais cela semblait comestible.

"Ioup de maman!
-Oui mange, maman a fait de la soupe de légumes ce soir!"


"Elle est trop mignonne..." dit Sacha en la regardant.

Il prit Clémence contre lui.

"Et cette fois, on aura un petit garçon ou une petite fille?"

Il tapota alors le ventre de sa femme, qui s'arrondissait de jour en jour.

"Je ne sais pas, on verra bien! Il faut à nouveau réfléchir aux prénoms, cette fois, je veux qu'on sache à l'avance!"


"D'accord, d'accord! Je vais y songer moi aussi! Tu as entendu toi? On va te trouver un beau prénom!"

Il lui caressa le ventre, c'était une sensation étrange que de porter la vie, mais c'était tout aussi étrange de voir celle que l'on aime s'arrondir petit à petit. Être père, c'était une chose fabuleuse qu'il ne pensait pas connaître de si tôt.


Kiyo leva la tête vers ses parents, se demandant pourquoi ils semblaient si joyeux, alors qu'aucun d'eux n'était en train de jouer avec elle.

"Mama?
-Oui mon coeur? Finis ta soupe! Tu dois devenir forte tu sais, bientôt tu auras un petit frère, ou une petite soeur..."

Kiyo la regarda, sans vraiment comprendre. Elle était encore trop petite pour s'imaginer tout ce que cela pouvait représenter, l'arrivée d'un bébé dans la famille.


Sacha la souleva de son siège et s'exclama:

"Tu es une grande fille maintenant, haha!! Bientôt tu iras nager avec papa, n'est-ce pas?
-Oh Sacha, elle est encore trop petite...
-Te t'inquiète pas, je gère la situation!
-Quand même...
-Hein que tu as envie d'aller nager avec papa?
-Vi!! Nazer avec papa! Mer?
-Oui, on ira dans la mer!"


Mais avant d'aller nager, il était important pour Kiyo d'apprendre les bases de toute éducation. La parole, le pot, et la marche étaient indispensables pour survivre dans cette nature peu avenant.

"Dis maman!
-Maman!
-Oui c'est bien! Et maintenant, dis nounours!
-Nounours!"

A cause de son rythme complètement inverse de ceux de ses parents, il fallait s'occuper de Kiyo à la tombée de la nuit, lorsqu'elle se réveillait, ou en fin de nuit, à l'aube, juste avant qu'elle ne tombe de fatigue.


Clémence laissa sa fille près d'une caisse à jouets, et fila se coucher auprès de son mari.

"La faire nager, quand même, tu as de drôles d'idées...
-Mais il faudra bien qu'elle découvre les fonds marins, un jour. Les sirènes ont besoin d'eau salée tu sais...
-Oui je sais... Mais il y a tellement de dangers ici! J'ai peur qu'il ne lui arrive quelque chose...
-Ne t'inquiète pas, je la surveillerai. Et si tu veux qu'elle se débrouille, il faut qu'elle apprenne par elle-même!"

Sacha avait certainement raison, mais Clémence n'était pas pour autant rassurée.


La petite Kiyo passa toute la nuit dans son coffre à jouets. Elle s'amusait beaucoup, et regardait parfois les étoiles à travers la fenêtre. Elle semblait comme attirée, hypnotisée par les lumières qui brillaient dans le ciel.

"Beauuu... Beau les nétoiles..."

Elle tendait alors de temps en temps un bras vers le ciel, sans parvenir à les attraper.


C'est son père qui l'arracha de ses contemplations, peu avant le coucher du soleil. Lorsqu'il vit qu'elle était debout, il s'accroupit et l'appela.

"Kiyo! Viens, viens voir papa!
-Papa! Les nétoiles!
-Oh oui, elles sont belles! Viens, marche un peu!"

14 commentaires:

  1. Oh Kiyo est vraiment adorable. C'est un beau mélange de ses parents. Sinon son caractère de princesse promet beaucoup pour la suite.
    Et puis un autre enfant prévu à l'horizon ! J'espère que ce sera un beau petit garçon.

    Plus ça va, plus je trouve ton histoire réaliste, avec les photos d'allaitement et puis avec les problèmes dus à l'absence de contraceptifs. Même si elle toujours autant paresseuse, Clémence est devenue très mature concernant ça :p (sauf dans l'épisode précédent où elle fait mumuse avec Rin :D )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup!! oui j'essaie de faire en sorte que ça soir réaliste, d'autant plus qu'on se trouve sur une île loin de tout, c'est pas facile!

      oui un garçon, j'en attends aussi!

      Supprimer
  2. Kyo est magnifique !
    Un autre bébé ! J'ai hâte !

    RépondreSupprimer
  3. Elle est trop belle la puce! j'espère que ça ira avec le deuxième bébé et qu'elle ne fera pas trop de caprice! ^^

    C'est sur que les paresseuses ne veulent pas trop d'enfant, et qu'en plus ils soient sur une ile perdue, ça n'aide pas!
    Superbe suite en tout cas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hihi elle est magnifique hein ^^ elle a de bons gènes faut dire!!

      Supprimer
  4. Kiyo est vraiment trop mignonne :D
    Les premières photos sont sublimes je trouve *3*
    et youpi, un autre baby :D On le verra mercrediiiiii ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ouiii, prochain bébé mercredi!! :)

      Supprimer
  5. Un autre bébé /o\ Enfin, j'imagine que tu espères qu'il y en ait deux cette fois.. x)
    Kiyo est adorable^^ Le couple est fidèle à lui même. En bref, super chapitre comme d'hab x)
    Kaon~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il ne faut pas te fier à l'origine du challenge de Azie, je ne suis pas la même ligne, je m'en inspire seulement! ;)

      Supprimer
    2. Ah d'accord^^" Avec Kiyo, j'avais vu que tu suivais bien les lignes (clairement mieux que moi^^") donc je pensais que tu le ferais "totalement" avec les jumeaux et "tout" x) Désolée^^"

      Supprimer
    3. "mieux que toi"? je ne sais pas, ton challenge est sur ma liste à lire, j'espère pouvoir m'y mettre bientôt!!
      du coup non, je ne suis pas à la lettre, sinon yaura plus de suspens pour certaines personnes!

      Supprimer
  6. A-do-rable ! Et les photos d'elles sont magnifiques ! La photo dans le coffre regardant les étoiles... Bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je la trouve très photogénique, j'adore!

      Supprimer